Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: France ,

AMX-13, char léger (France)

Image

Caractéristiques
Équipage : 3 hommes.
Poids : 15 t.
Dimensions : longueur (canon inclus), 6,36 m; longueur de la caisse, 4,88 m; largeur, 2,50 m; hauteur, 2,30 m.
Moteur : Sofam de 8 cylindres à essence dé yeloppant 250 ch (186 kW).
Performances : vitesse maximale sur route, 60 km/h ; autonomie, 350 à 400 km ; gué, 0,60 m; pente maximale, 60 1/o; obstacle vertical, 0,65 m; tranchée, 1,60 m.

L'AMX-13 a été conçu par l'Atelier de construction d'Issy-les-Mou­lineaux, le nombre 13 désignant à l'origine le poids du char en ton­nes. Le premier prototype fut achevé en 1948 et la production commença à l'Atelier de construc­tion de Roanne (ARE) au cours de l'année 1952, la fabrication se pour­suivant jusqu'en 1960. On décida alors que le char AMX-30 et la famille AMX-10 seraient produits par l'ARE. La fabrication de tous les véhicules de la famille AMX-13 fut donc transférée à Chalon-sur­Saône, dans les établissements Creusot-Loire. 

Le châssis de l'AMX-13, sensiblement modifié à plusieurs reprises, a servi de base à la famille de blindés la plus com­plète qu'on ait jamais construite. Elle comprend l'obusier automoteur de 105 mm M61, le canon de 155 mm autopropulsé F3, le bitube de 30 mm antiaérien, le véhicule de combat d'infanterie avec ses innom­brables versions, le véhicule de combat du génie, le char de dépan­nage et le poseur de ponts.

La première version de l'AMX-13 était équipée de la tourelle FL-10 armée d'un canon de 75 mm et d'une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm. Cette tourelle était du type oscillant. Le canon était ali­menté par deux barillets contenant chacun six obus. La munition anti­char pouvait percer 170 mm de blindage. Elle fut utilisée en grande quantité par Israël pendant la guerre de 1967. Plus tard, tous les AMX-13 de l'armée fran­çaise furent armés d'un canon de 90 mm pouvant tirer des obus à mitraille, explosifs, antichars et fumigènes; plus récemment encore, un projectile sous-calibré à sabot détachable, capable de percer 3 plaques de blindage standard de l'OTAN à 2 000 m et sous une incidence de 60°, a été mis au point. Le char AMX-13 à canon de 105 mm a été spécialement conçu pour l'exportation. Il reçoit une tou­relle plus lourde, la FL-12, qui équipe aussi le chasseur de chars autrichien SK-105.

L'AMX-13 de base est propulsé par un moteur à essence qui lui donne une autonomie de 350 à 400 km. Récemment, Creusot-Loire a remplacé ce moteur par un Detroit General Motors Diesel de 280 ch (209 kW) qui lui donne une autonomie de 500 km et réduit en même temps les risques d'incendie.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: