Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: France ,

AMX-lORC, véhicule de reconnaissance (France)

Image

Caractéristiques
Équipage : 4 hommes.
Poids : 15,800 t.
Dimensions : longueur hors tourelle, 9,15 m; longueur de la caisse, 6,35 m; largeur, 2,95 m; hauteur, 2,68 m.
Moteur : Diesel de 8 cylindres développant 260 ch (194 kW).
Performances : vitesse maximale sur route, 85 km/h ; autonomie, 800 km ; pente maximale, 60 %; obstacle vertical, 0,70 m ; tranchée, 1,15 m.

Le premier pro­totype fut achevé en 1971. Après évaluation, il fut homologué par l'armée française et la production commença à l'Atelier de construc­tion de Roanne. Les premiers AMX-lORC ont été livrés à des unité de l'armée française en 1979.
La caisse et la tourelle de l'AMX­lORC sont en aluminium. Le poste de pilotage se trouve en avant et à gauche, la tourelle au centre, le moteur et la transmission à l'arrière. Le train de roulement à six roues motrices a ceci de particulier : le pilote peut régler la garde au sol en fonction de la nature du terrain; les roues gauche et les roues droite peuvent même être réglées à des hauteurs différentes. La garde au sol est de 330 mm sur route, de 470 mm en tout terrain. De nom­breux ensembles du châssis, en par­ticulier le moteur et la transmission, sont communs à l'AMX-lORC et au transport de troupes chenillé AMX­lOP. Comme pour ce dernier, la direction de l'AMX-lORC est assu­rée par un différentiel asservi.
Totalement amphibie, l'AMX­lORC est propulsé dans l'eau par deux hydrojets situés à l'arrière. Conçus au Royaume-Uni mais fabri­qués en France, ils propulsent l'engin à une vitesse maximale de 7,200 km/h. Avant d'entrer dans l'eau, il faut relever le brise-lame monté sur la plage avant et mettre en route les pompes de cale.

Le chef d'engin et le tireur pren­nent place dans la tourelle à droite, le chargeur à gauche. Un canon de 105 mm au débattement vertical compris entre - 8° et + 20°, assure l'armement principal du véhicule. La tourelle pivote de 360°. L'armement secondaire com­prend une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm. La dotation en munitions est de 40 obus de 105 mm et de 4 000 cartouches de 7,62 mm. Deux tubes lance-fumigènes, orientés vers l'avant, sont montés de chaque côté de la tourelle.

Le système de conduite de tir de l'AMX-1011C est le plus perfectionné qui ait jamais été monté sur un véhicule blindé de cette catégorie. Il comprend un télémètre à laser, un ordinateur, une caméra de télé­vision à bas niveau de lumière avec un écran pour le chef d'engin et pour le pilote. Cette conduite de tir permet d'engager le combat de jour ou de nuit, avec un objectif arrêté ou en mouvement. Deux types d'obus sont dis­ponibles : explosif ou antichar. L'obus antichar a une vitesse ini­tiale de 1 120 m/s. Il peut perce 350 mm de blindage sous incidence nulle ou 150 mm sous incidence de 60°. Cet obus étant inefficace cor tre les nouveaux types de blindage composites, un obus sous-calibré sabot détachable est en cours de mise au point.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: