Tagged under: Russie ,

Engin lance-ponts MTU-20 (Fédération de Russie)

Caractéristiques MTU-20
Équipage : 2 hommes.
Poids : 37 500 kg.
Propulseur : un moteur diesel V-55 de 12 cylindres développant 432,5 kW (580 ch).
Dimensions : longueur (avec le pont), 11,64 m; largeur (avec le pont), 3,30 m; hauteur (avec le pont), 3,40 m.
Performances : vitesse maximale sur route, 50 km/h; autonomie, 500 km; passage à gué, 1,40 m; pente, 40 % ; obstacle vertical, 0,80 m; tranchée, 2,70 m.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, trois véhicules blindés porteurs de ponts furent développés à partir du châssis du char T-34 : deux par l'Union soviétique et un par la Tchécoslovaquie (MT-34) avant d'entrer en service dans les unités de ces deux pays. Dans les années cinquante, l'engin lance-ponts soviétique T-34 fut remplacé par le MTU, qui utilisait un châssis de T-54 ou de T-55, où la tourelle avait fait place à un mécanisme de bras cantilever supportant un pont. Lancé à l'avant du véhicule, ce dernier mesure 12,30 m de long et permet de franchir un obstacle de 11 m.

A la fin des années soixante, il fut remplacé par le MTU-20 dans les unités de première ligne soviétiques. La principale différence réside dans l'allongement du pont qui passe à 20 m et permet de franchir des obstacles de 18 m. Pour réduire le poids excessif des extrémités et assurer la stabilité du véhicule, les parties arrière et avant du pont se replient de 180° sur le sommet de la partie centrale. Le pont est lancé de la manière suivante : le MTU-20 approche de l'obstacle à franchir, et s'arrête. Les stabilisateurs sont sortis, à l'avant du véhicule, et les extrémités du pont sont dépliées et verrouillées en position. Un système de chaîne entraîne le pont complet le long des traverses de lancement du système cantilever jusqu'à ce que l'extrémité du pont touche la rive opposée. La traverse de lancement est alors abaissée et le pont appuie sur la rive : le char peut reculer et laisser passer les véhicules. Le pont peut être récupéré de l'autre côté de la même manière. Le MTU-20, ainsi que l'ancien MTU, ont été construits en quantités importantes et exportés dans de nombreux pays.

Deux membres du Pacte de Varsovie, la Tchécoslovaquie et l'Allemagne de l'Est, ont construit leur propre véhicule blindé lance-ponts. Le système allemand BLG-60 fut développé en coopération avec la Pologne, et possède un pont articulé en ciseaux lancé à l'avant du véhicule. En position déployée, il mesure 21,60 m de long, et permet de franchir un obstacle de 20 m. Le système tchécoslovaque MT-55 fondé sur un châssis de T-55 est également composé d'un pont articulé en ciseaux, lancé par-dessus l'avant du véhicule. Déployé, il mesure 18 m de long et permet de franchir un obstacle de 16 m. Le pont demande trois minutes pour être lancé, et six minutes pour la récupération. Le MT-55 possède un système NBC, un équipement de vision nocturne, et un système permettant de vérifier si la longueur du pont est suffisante pour franchir l'obstacle.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: