Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Etats Unis ,

3-in Gun Motor Carriage M10 (Etats-Unis)

Image

Caractéristiques
M10
Équipage : 5 hommes.
Poids : 29,937 t,
Moteur : 2 General Motors de 6 cylindres Diesel développant 375 ch chacun.
Dimensions : longueur, 6,83 m; largeur, 3,05 m; hauteur, 2,57 m.
Performances : vitesse sur route, 51 km/h; autonomie sur route, 322 km; pente, 46 %; obstacle vertical, 0,46 m; coupure franche, 2,26 m; gué, 0,91 m.

Le Gun Motor Carriage M10 automoteur doté d'un canon de 76,2 mm, connu sous le nom de M7, fut le résultat de recherches sur une arme antiaérienne. L'armement secondaire se composait d'une mitrailleuse Browning de 12,7 mm.
Le M10 utilisait le châssis du char moyen M4A2 (le Sherman) surmonté d'une nouvelle caisse supérieure à blindage mince et d'une tourelle à ciel ouvert. Le blindage relativement mince de la caisse était compensé par l'utilisation de plaques blindées inclinées pour améliorer la protec­tion. Cet agencement se retrouvait sur la tourelle. A la différence des chasseurs de chars de l'époque, le M10 avait une tourelle à pointage tous azimuts. Bien qu'il ait été prévu de l'utiliser comme chasseur de chars, l'armée de terre américaine le considérait comme un canon automo­teur qui ne servirait pas au combat rapproché; d'où l'inutilité d'un blin­dage épais. Le canon était puissant pour l'époque. La production com­mença en septembre 1942, et le potentiel de l'industrie américaine était tel qu'à la fin de la production en décembre 1942, 4 993 engins avaient été construits.

La majeure partie alla aux régi­ments de chasseurs de chars de l'armée de terre américaine et, en 1943, on comptait cent six régiments sur pied. Mais, au cours de la guerre, leur nombre alla en dimi­nuant quand on s'aperçut que le concept de chasseur de chars, en tant qu'arme séparée du reste des forces blindées américaines, était erroné. L'expérience prouva que le meilleur moyen de faire face à un char était d'aligner un autre char. Néanmoins, cette force de chasseurs de chars fut maintenue jusqu'à la fin de la guerre, la plupart des régi­ments ayant servi en Europe. Vers la fin de la guerre, la plupart des M10, leur matériel dérivé et les canons remorqués étaient plus utilisés comme force d'assaut que comme chasseurs de chars. Le M10 était le matériel de base de ces régiments. Il servit non seulement dans l'armée de terre américaine, mais aussi dans les armées de terre britannique (qui appelait le M10, Wolverine), fran­çaise et italienne. Au combat, il ne fut pas un succès complet. En dépit de son faible blindage, il était grand et volumineux. De plus, son canon perdit de son efficacité avec le temps. Les M10 étaient toujours en service à la fin de la guerre. Les Bri­tanniques avaient alors changé les canons de leurs M10 pour ceux de 17, et le type prit le nom d'Achilles. Entre-temps, le M10 trouva un com­pagnon, le M10A1, qui était le même véhicule mais avec le châssis du char moyen M4A3 qui avait une ins­tallation de moteur différente et quel­ques autres transformations.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: