Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Etats Unis ,

3-in Gun Motor Carriage M18 (Etats-Unis)

Image

Caractéristiques
M18
Équipage : 5 hommes.
Poids : 17,036 t.
Moteur : un Continental R-975C1 en étoile et à essence développant 340 ch.
Dimensions : longueur hors tout, 6,65 m; caisse, 5,44 m; largeur, 2,87 m; hauteur, 2,58 m.
Performances : vitesse sur route, 88,500 km/h; autonomie sur route, 169 km; pente, 60%; obstacle vertical, 0,91 m; coupure franche, 1,88 m; gué, 1,22 m.

Au combat, le M18 se révéla un des meilleurs exemples du concept de chasseurs de chars américain. Il était beaucoup plus petit que le M10, et son poids était moitié moindre, mais il avait un canon plus puissant et était bien plus rapide. On peut dire sans exagération que le M18 était le véhicule chenillé le plus rapide au combat pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale.

Le canon était le M1A1 ou le M1A2 de 76,2 mm, ce dernier ayant un frein de bouche. Le canon M1A1 était un dérivé du canon en dotation sur le M10, mais ses performances étaient bien meilleures. Il était monté sur une tourelle à ciel ouvert. Le profil du M18 faisait penser à celui d'un char, et, de plus, il avait une tourelle à pointage tous azimuts. Le blindage, toutefois, n'était pas ce que l'on attend sur un char, et le M18 devait se rabattre sur sa mobilité et sa force de frappe pour sa défense. Le moteur, sur l'arrière de la caisse, était en étoile et à essence. Son refroidissement était par air. Ce moteur, ayant eu ses origines dans l'aviation, assurait au M18 une bonne puissance spécifique et ainsi une excellente accélération. L'intérieur était assez spacieux pour un équi­page de cinq hommes, quarante-cinq obus de 76,2 mm et une mitrailleuse lourde de 12,7 mm pour la défense rapprochée et antiaérienne.

Dans les régiments de chars où il servait, le M18 reçut le nom de Hell­cat. En dépit de leur succès au com­bat, ils furent petit à petit retirés des régiments de chasseurs à chars lors­que le concept de chasseur de chars exlusif devint périmé. Même avant 1945, la plupart des M18 servaient dans les unités blindées convention­nelles au sein de l'armée de terre américaine. Leur rôle était plus celui de canon d'assaut et de canon auto­moteur conventionnel.

La fabrication du M18 dura de juillet 1943 à octobre 1944, quand il devint évident que la guerre tirait à sa fin. Entre ces deux dates, 2 507 M18 furent construits, certains sans tourelle, sous la désignation M39, comme véhicules de transport de troupes ou de ravitaillement à grande vitesse. Il existait aussi le T65 Flame Tank, basé sur le M18, mais avec une coque supérieure très modifiée pour recevoir un canon lance-flammes sur le devant. Avec le T88 Howitzer Motor Carriaqe, on essaya de monter un obusier de 105 mm sur le M18 d'origine. On fit aussi des essais de tourelle à canon de 90 mm sur le châssis.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: