Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,

Nashorn (Allemagne)
Caractéristiques
Nashorn
Équipage : 5 hommes.
Poids : 24,4 t.
Moteur : Maybach HL 120 à essence développant 265 ch.
Dimensions : longueur hors tout, 8,44 m; caisse, 5,80 m; largeur, 2,86 m; hauteur, 2,65 m.
Performances : vitesse sur route, 40 km/h; autonomie, 210 km; pente, 57 % ; obstacle vertical, 0,60 m; coupure franche, 2,30 m; gué, 0,80 m.

Parmi les improvisations de l'armée allemande, on note l'adoption de l'affût automoteur fabriqué à l'origine pour recevoir l'obusier de campagne sFH 18 de 150 mm connu sous le nom de Geschützwagen III/IV, puisqu'il était basé sur le châssis du PzKpfw IV mais qu'il utilisait des composants de transmission du PzKpfw III. En dépit de la popula­rité de la version artillerie de cet engin, on décida de le doter du grand canon antichar Pak 43 de 88 mm pour en faire le 8,8-cm Pak 43/1 auf GW III/IV. Les pre­miers modèles de ce chasseur de chars entrèrent en service en 1943, et ce type prit deux noms : la dési­gnation officielle était Nashorn (rhi­nocéros), mais celle de Hornisse (fre­lon) était beaucoup plus usitée.

Le Nashorn était sans aucun doute un chasseur de chars intérim, car le canon était protégé par un mince blindage latéral et frontal, mais on ne trouvait aucune protection sur l'arrière et le véhicule n'avait même pas de toit. De plus, l'affût du canon était bien trop haut. Ce char présen­tait donc de graves déficiences au combat. Sa hauteur et son profil le rendaient facilement repérables sur le champ de bataille, et on peut dire que ce n'était pas là un des moindres problèmes. Comme le châssis avait été prévu pour un engin d'artillerie, le poids et la grandeur n'avaient jamais été un problème, mais il en devenait un pour le Panzerjàger qui avait des difficultés à traquer les objectifs des chars. C'est pourquoi le Nashorn n'était utilisé en réserve que lorsqu'on avait besoin d'isoler et de battre un objectif avec précision à des portées de plus de 2 000 m : les autres types de Panzer servaient dans les zones de combat plus proches de l'ennemi.

Le Nashorn avait un équipage de cinq hommes, mais seul le conduc­teur était protégé par un blindage. Le reste de l'équipage se trouvait dans le compartiment de combat, simplement recouvert d'une bâche pour les protéger des intempéries. La majorité des quarante obus étaient logés dans les boîtiers sur les côtés du compartiment à ciel ouvert, et le tireur était équipé non seule­ment d'appareils de visée classiques, mais aussi d'une hausse circulaire d'artillerie pour les tirs à longue por­tée. Dans les dernières phases de la production du véhicule, le Pak 43 fut remplacé par un canon semblable, le Pak 43/41 de 88 mm, qui ne fut introduit que pour accélérer la pro­duction du Pak 43. Sa fabrication différait de celle du modèle d'ori­gine, mais la balistique restait la même. Le Nashorn était doté d'une mitrailleuse pour la défense rappro­chée, et l'équipage était armé d'au moins deux pistolets-mitrailleurs.

Les meilleurs résultats du Nashorn se verront sur le front Est, le paysage se prétant mieux aux défenses à longues distances, sa période de sortie correspondant au début de la retraite des troupes Allemandes. Les Nashorn seront également employés en Italie et en Alsace Lorraine durant Nordwind. Un de ses membres sera célèbre, il s'agit de l'Hauptman ERNST Albert du S.Pz.Jag.Abt.519 officiant principalement sur le front Est, il sera surnommé "le chasseur de Witebsk", avec 2 autres Nashorn il détruit 14 T 34 et KV 1 (8 à son compte), puis le 24/12/1943 il détruira 14 des 17 blindés russes détruits, il finira avec le score de 65 blindés à son actif, il part ensuite dans une école de commandement. Il recevra le Ritterkreuz le 22/01/1944 pour ces faits d'armes.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: