SS-5, IRBM (Union Soviétique)

Caractéristiques SS-5 « Skean »
Longueur: 23 m.
Diamètre : 2,40 m.
Poids : inconnu.
Tête : 1 ogive nucléaire de 2 Mt, ou un satellite de communications.
Portée : 4 100 km.
Coefficient d'erreur probable : 1 110 m.
Système de lancement : silo durci ou plate-forme.
Mode de lancement : à chaud.
Propulsion : liquide.
Guidage : inertie.

Entré en service en 1961, le SS-5, auquel l'OTAN a attribué la déno­mination de « Skean », se présente comme le successeur des SS-3 et SS-4. Presque identique à ses pré­décesseurs, ce missile stratégique à un étage se caractérise cependant par son cône de nez plus massif et par l'absence de tout empennage, son transport s'effectuant sur une remorque tractée par un véhicule à roues. Déployé dans des silos durcis ou mis en ceuvre à partir de plates­formes adaptées, cet engin atteignit sa force maximale au cours des années soixante, les effectifs tom­bant à quatre-vingt-dix entre 1975 et 1978.
En 1979, année où le SS-20 commença à être versé en unités, le nombre de SS-5 décrut de manière brutale, seize exemplaires seule­ment restant opérationnels en mars 1983. Au début de 1984, il n'en resta plus un seul dans la force de missiles balistiques soviétiques.
Cet engin a donné naissance à un lanceur de satellites, auquel les Américains ont attribué la désigna­tion de C1, qui se compose d'un SS-5 sur lequel a été monté un étage supplémentaire. Affichant une longueur de 31,60 m et un diamètre de 2,40 m, le C1 a été utilisé pour mettre sur orbite des satellites, en particulier des Kosmos, des Inter­kosmos, des Oreol et des Aryabhata à partir des centres de Kapustin Yar, Plesetsk et Tyuratam. En 1987, les six derniers SS-5 non déployé ont été détruit dans les accords de non prolifération des armes.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: