Missile sol-air M48 / MIM-72 Chaparral (Etats-Unis)

Caractéristiques M48 Chaparral
Dimensions : longueur, 2,91 m ; diamètre, 13 cm ; envergure, 64 cm.
Poids de lancement : 84 kg.
Performances : vitesse supersonique ; portée, 6 km ; altitude minimale d'intervention, 350 m; plafond, 3 050 m.

Le missile à basse altitude M48 Chaparral se compose essentiellement d'un châs­sis chenillé M548 modifié de la famille des M113, équipé d'un lan­ceur dans sa partie arrière. Ce der­nier élément comprend un socle et une tourelle garnie de quatre engins en position de tir. Le Cha­parral est en fait une version adap­tée aux missions sol-air du missile air-air à tête chercheuse infrarouge Sidewinder.
Le système était à l'origine doté d'un missile MIM-72A de 85 kg, dont 11,200 kg d'explosif; il a été remplacé au début des années soixante-dix par la version très amé­liorée MIM-72C, qui est un peu plus lourde et qui possède surtout un nouveau dispositif de recherche et une tête explosive à fragmenta­tion bien plus puissante avec fusée de proximité, fatale pour bon nom­bre d'avions modernes.
En déplacement, le missile est recouvert d'une bâche facilement amovible tendue sur arceaux métal­liques. Des engins de réserve sont stockés au pied et de chaque côté du lanceur. Ils sont chargés manuellement, ce qui n'accélère pas la mise en oeuvre.
Le modèle de base du Chaparral est prévu pour être utilisé de jour, et sa mise en oeuvre se déroule de la façon suivante : la cible est détectée visuellement ou à l'aide d'un radar AN/MPQ-49. Le serveur est assis sous un dôme transparent placé au centre du lanceur, avec un missile à sa droite et à sa gauche. Il vise son objectif et le suit grâce à sa tourelle motorisée. Celle-ci pivote à 360° et permet des élévations de - 5° à+ 90°. Lorsque l'appareil ennemi est détecté par la tête cher­cheuse infrarouge du missile qui se guide sur la chaleur émise par ses réacteurs, un signal sonore avertit le tireur, qui peut alors se consa­crer à une autre cible ou continuer à suivre la première pour le cas où elle ne serait pas détruite. La fusée de proximité assure l'explosion de la charge sans nécessité d'impact. Le Chaparral est opérationnel à des altitudes comprises entre 350 m et 3 050 m. Sa portée maximale est de 6 000 m.
Le Chaparral devait être sup­planté au sein de l'US Army par le Roland fabriqué aux Etats-Unis par Boeing et Hughes Aircraft, mais la production de ce dernier a été stop­pée en 1983, après livraison de vingt-sept systèmes seulement à la Garde nationale du Texas. Pour maintenir l'efficacité du Chaparral, plusieurs améliorations lui ont été apportées, en particu­lier le remplacement du moteur par un modèle sans fumée qui rend la détection du lanceur plus difficile, une nouvelle tête chercheuse mieux protégée contre le brouillage ennemi et un détecteur thermique à infrarouge monté à l'avant du lan­ceur (MIM-72F).
Debut 1990, une nouvelle version vu le jour, MIM-72G permettant de remplacer les missiles Chaparral pars des missiles Stingers. Une version export existe sous la dénomination MIM-72H. 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: