Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1939-1945 , Japon ,
Kawanishi H6K (Japon) 
 
Kawanishi H6K

Caractéristiques Kawanishi H6K5 

Type : hydravion de reconnaissance maritime (équipage de 9 hommes).
Moteurs : 4 Mitsubishi Kinsei 53 de 14 cylindres en étoile à refroidissement par air de 1 300 ch.
Performances : vitesse maximale à 6 000 m, 385 km/h; temps de montée à 5 000 m, 13 mn 24 s; plafond pratique, 9 600 m; distance franchissable maximale, 6 775 km.
Poids : à vide, 12 380 kg ; maximal au décollage, 23 000 kg.
Dimensions : envergure, 40 m; longueur, 25,63 m; hauteur, 6,27 m; surface alaire, 170 m².
Armement : 4 mitrailleuses de 7,7 mm dans les postes de tir dorsaux avant et central et dans les 2 postes de tir latéraux, et 1 canon de 20 mm à l'arrière ; 2 000 kg de bombes ou 2 torpilles de 800 kg.

La première version de série impor­tante, le H6K4, était propulsée par quatre Mitsubishi Kinsei 43 en étoile et armée de quatre mitrail­leuses de 7,7 mm montées à l'avant et au centre de l'appareil, ainsi que d'un canon de 20 mm installé dans une tourelle de queue ; elle pouvait également emporter deux bombes ou torpilles de 800 kg chacune. Soixante-six exemplaires du H6K4 étaient en service au moment de Pearl Harbor et les unités ultérieures reçurent des moteurs Kinsei 46.

Ces hydravions furent largement utili­sés, bien que les lourdes défaites infligées d'abord aux Alliés dans le Pacifique aient donné aux missions de reconnaissance maritimes un rôle secondaire par rapport à celles relevant du transport aérien. Un certain nombre d'appareils, qui reçurent la désignation de H6K4-L, furent donc convertis pour le trans­port, chacun d'eux pouvant accueil­lir environ dix-huit soldats équi­pés; ils ne possédaient cependant ni blindages ni réservoirs auto­obturants, ce qui les rendait extrê­mement vulnérables aux attaques des chasseurs ennemis.

Après que plusieurs d'entre eux eurent été abattus, une nouvelle version fut mise en chantier, au mois d'août 1942, et baptisée H6K5; à cette époque, les Alliés avaient déjà donné au H6K de reconnaissance maritime le nom de code de « Mavis » et à sa version de trans­port, celui de « Tillie ». Pourvu de Kinsei 51 ou 53 en étoile, le H6K5 ne présentait plus aucun des défauts des variantes antérieures, mais son armement global ne fut pas aug­menté, bien que le poste de tir avant eût été remplacé par une tou­relle à une seule mitrailleuse instal­lée juste derrière le poste de pilo­tage. Trente-six H6K5 seulement étaient sortis des usines en 1943, période à laquelle la production passa au H8K, supérieur à tous points de vue.

Les H6K équipèrent les Se, 14e et 801e Kokutai de Toko et Yokohama, et, en 1943, quelques H6K5 sillonnèrent le Pacifique pour des missions de transport de l'état­major de la marine japonaise. Dix­huit appareils furent utilisés pour les services de dépêches qui fonc­tionnaient de façon quasi commer­ciale en Asie du Sud-Est, et plu­sieurs furent détruits par les avions alliés, certains en vol, d'autres au mouillage.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: