Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Etats Unis ,
Northrop N-3PB Nomad (Etats-Unis) 
 
Northrop N-3PB Nomad

Caractéristiques Northrop N-3PB Nomad 

Type : triplace de patrouille et de bombardement à flotteurs.
Moteur : Wright GR-1820-G205A en étoile de 1 100 ch.
Performances : vitesse maximale au niveau de la mer, 415 km/h; temps de montée à 4 570 m, 14 mn 24 s; plafond pratique, 7315 m; distance franchissable, 1 610 km.
Poids : à vide, 2 810 kg; maximal au décollage, 4 810 kg.
Dimensions : envergure, 14,91 m; longueur, 10,97 m; hauteur, 3,66 m; surface alaire, 34,93 m².
Armement : 4 mitrailleuses fixes de 12,7 mm tirant vers l'avant, 1 mitrailleuse de 7,62 mm sur un affût mobile en position dorsale et 1 arme du même type en position ventrale; 4 bombes de 227 kg.

Au milieu des années trente, la firme Northrop, dont la direction était assurée par John K. Northrop, avait obtenu un important succès en signant un contrat concernant le bombardier d'attaque A-17 avec l'US Army Air Corps. Mais, à l'époque de la fusion avec Douglas, l'activité de la compagnie avait sérieusement commencé à baisser.

Parmi les quel­ques projets envisagés figurait un hydravion à flotteurs dont la concep­tion était antérieure à celle du A-17. Pensant qu'un tel appareil pouvait intéresser l'US Navy, Northrop en poursuivit le développement. Celui­ci fut présenté à la commission d'achat norvégienne qui visitait les États-Unis au début de 1940 et sou­haitait acquérir un hydravion d'atta­que et de patrouille côtière destiné à dissuader les navires allemands de pénétrer dans les eaux nationales. Vingt-quatre Northrop N-3PB furent donc commandés sur plans.

Avant que ces machines puissent lui être livrées, la Norvège tomba entre les mains des Allemands, mais la production se poursuivit à la demande des Britanniques. En outre, comme un certain nombre d'avia­teurs norvégiens avaient réussi à s'enfuir et à rejoindre la Grande­Bretagne, la RAF décida de consti­tuer une unité composée de volon­taires, qui fut basée en Islande. Le Squadron norvégien 330 fut mis sur pied le 25 avril 1941 à Reykjavik et, un mois plus tard environ, le cargo norvégien Fjordheim arriva du Canada avec dix-huit N-3PB démon­tés à son bord. Ces machines furent débarquées et assemblées dans un hangar d'hydravions de la capitale islandaise, la première d'entre elles prenant l'air le 2 juin.

Employés pour l'escorte des convois et la lutte anti­sous-marine, le Nomad opéra depuis Reykjavik, Akureyri et Bordheyri et demeura en service dans le Squa­dron 330 pendant un an avant d'être relevé par des Catalina. Une partie des convois destinés à l'Union sovié­tique en 1941-1942 bénéficièrent de la couverture du Nomad pour les quatre cents premiers kilomètres de leur voyage.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: