Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Etats Unis ,
Grumman J2F Duck (Etats-Unis) 
 
Grumman J2F Duck

Caractéristiques Grumman J2F-5 Duck 

Type : triplace amphibie utilitaire.
Moteur : Wright R-1920-50 Cyclone en étoile de 850 ch.
Performances : vitesse maximale à 3 960 m, 305 km/h ; temps de montée à 3 050 m, 10 mn 12 s; plafond pratique, 7 955 m; distance franchissable, 1 255 km.
Poids : à vide, 1950 kg; maximal au décollage, 3 045 kg.
Dimensions : envergure, 11,89 m; longueur, 10,36 m; hauteur, 3,76 m; surface alaire, 38 m².
Armement : 1 mitrailleuse de 7,62 mm sur affût mobile dans 'arrière de l'habitacle; possibilil d'emporter jusqu'à 295 kg de bombes et/ou des charges de profondeur sous la voilure.

Le Grumman J2F se présentait comme un biplan aux lignes assez élancées, doté d'un train d'atterris­sage à roues qui s'escamotait dans son flotteur central. Ce dispositif ingénieux, dû à Grumman, avait été développé au début des années trente et mis en ceuvre pour la pre­mière fois sur le JF-l, une machine qui servit sur le porte-avions USS Lexington avec le Squadron VS-3 jusqu'en 1934.

Développé à partir de cet appareil, le J2F Duck, qui effec­tua son vol initial le 25 juin 1935, fut livré, dans sa version J2F-1, à raison de quatre-vingt-neuf exemplaires à l'US Navy. Doté d'un habitacle biplace, cet hydravion pouvait emporter deux autres personnes, pla­cés côte à côte, dans l'important carénage reliant le flotteur au fuse­lage. Des avions de ce type équipés d'une crosse d'appontage furent uti­lisés par les porte-avions de l'US Navy avant la Seconde Guerre mon­diale.
Au J2F-1 succédèrent trente J2F-2, dont neuf J2F-2A pourvus de deux mitrailleuses de 7,62 mm et de râteliers de bombes, et destinés au Squadron VMS-3 de l'US Marine Corps basé à Saint Thomas.
Les vingt J2F-3 produits ne présen­taient que des modifications mineu­res par rapport aux versions précé­dentes et mettaient en oeuvre un moteur Wright R-1820-36. Quant au J2F-4 à moteur R-1820-30, il fut assemblé en trente-deux exem­plaires.

Le danger de guerre se pré­cisant, l'US Navy commanda cent quarante-quatre J2F-5 propulsés par un Wright -50 à la fin de l'année 1940.
Ces machines furent em­ployées dans des missions utilitaires pour le compte de la marine améri­caine, en accomplissant notamment des liaisons entre les navires en mer et le littoral, du remorquage de cibles, de l'évacuation sanitaire, de la recherche et du sauvetage, et de la reconnaissance non opération­nelle. Plusieurs de ces appareils ser­virent au sein de l'US Coast Guard et l'un d'entre eux fut évalué par l'US Army Air Force dans des tâches d'observation sous l'appellation de OA-12.

L'usine Grumman de Bethpage, dans l'État de New York, étant de plus en plus accaparée par l'assem­blage du chasseur Wildcat, la pro­duction du Duck fut transférée à l'usine de la Columbia Aircraft's Val­ley Stream quand une commande de 330 J2F-6 fut passée, peu de temps après Pearl Harbor. Doté d'un moteur Wright -54 de 671 kW (900 ch), cet avion porta le total des fabrications du Duck à 653 unités en 1945.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: