Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1939-1945 , Royaume Uni ,
Saro Lerwick (Royaume-Uni) 
 
Saro Lerwick

Caractéristiques Type : hydravion de reconnaissance. 

Moteurs : 2 Bristol Hercules II de 14 cylindres en étoile à refroidissement par air de 1 375 ch.
Performances : vitesse maximale à 1 220 m, 348 km/h ; vitesse ascensionnelle initiale, 268 m/mn ; plafond pratique, 4 265 m.
Poids : en charge normale, 12 928 kg ; en surcharge au décollage, 15 060 kg.
Dimensions : envergure, 24,63 m; longueur, 19,39 m; hauteur, 6,10 m; surface alaire, 78,50 m².
Armement : 1 mitrailleuse de 7,7 mm dans la tourelle de nez, mitrailleuses jumelées de 7,7 mm dans la tourelle dorsale et 4 mitrailleuses de 7,7 mm dans la tourelle de queue ; 907 kg de bombes ou de mines.

Le prototype, qui effectua son vol initial avant la fin de l'année 1938, possédait un double empennage vertical, mais de graves problèmes de stabilité latérale se manifestèrent immédiatement, l'avion ayant en vol horizontal une tendance très mar­quée à faire des tonneaux et des embardées, défaut qui interdisait au pilote de lâcher les commandes, ce qui était inacceptable pour un avion de patrouille maritime. Finalement, il fut doté d'un empennage vertical unique, mais ses caractéristiques de vol ne s'améliorèrent de façon vraiment sensible qu'une fois cet ensemble considérablement agrandi.

A partir du septième appa­reil de série, l'incidence de l'aile fut augmentée et des hélices plus importantes équipèrent les moteurs Hercules Il en étoile, mais il appa­rut que ces derniers ne convenaient pas pour les manceuvres sur mer forte. En outre, des essais de décro­chage mirent en évidence des parti­cularités dangereuses du Lerwick, la perte de vitesse au moment de l'amerrissage s'accompagnant d'un brusque fléchissement de l'aile.

Vingt et un exemplaires furent pourtant construits, et le Lerwick entra pour la première fois en ser­vice au sein du Squadron 209, basé à Oban, en décembre 1939; après que l'appareil eut effectué un petit nombre de patrouilles semi­opérationnelles, toute nouvelle ten­tative pour corriger ses défauts fut cependant abandonnée.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: