Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,
Messerschmitt Me 262B-1a/U1 (Allemagne) 
 
messerschmitt me 262b-1a u1

Caractéristiques Me 262B-la/Ul 

Type : chasseur de nuit biplace.
Moteurs : 2 turboréacteurs à flux axial Junkers Jumo 109-004B-1 de 900 kg de poussée statique.
Performances : vitesse maximale à 6 000 m, 813 km/h ; temps de montée à 6 000 m, 6 mn 54 s; plafond pratique, 10 850 m; distance franchissable normale, 1 050 km.
Poids : à vide, 4 585 kg ; maximal au décollage, environ 6 585 kg.
Dimensions : envergure, 12,48 m; longueur, 11,53 m; hauteur, 3,84 m; surface alaire, 21,70 m².
Armement : 4 canons de nez MK 108 de 30 mm tirant vers l'avant, dotés de 360 projectiles au total.

La force de chasse de nuit alle­mande se révélant au fil des semai­nes de moins en moins capable de stopper l'offensive menée par le Bomber Command britannique dans la seconde moitié de l'année 1944 (quand les opérations de bom­bardement de la RAF reprirent après le débarquement en Norman­die), l'Oberst Hajo Hermann, com­mandant de la Jagddivision 30, connu pour préconiser des tacti­ques de combat énergiques, sug­géra de réaliser une version de chasse de nuit de l'avion à réaction Messerschmitt Me 262.

Hermann lui-même et l'Oberleutnant Behrens, de l'Erprobungstelle (centre d'essais) de Rechlin, essayèrent un Me 262 équipé de façon expérimen­tale du radar Liechtenstein SN-2 et déclarèrent qu'il s'agissait là d'un chasseur de nuit qui promettait beaucoup.

Il fut donc décidé d'entreprendre la conversion des appareils d'entraînement biplaces Me 262B-la en chasseurs de nuit, lesquels reçurent un assortiment impressionnant de dispositifs radio et radar comprenant l'équipement radio VHF FuG 16ZY, le FuG 25a IFF (Identification Friend or Foe, ou identification ami ou ennemi), le téléimprimeur FuG 120a Bernhar­dine, le FuG 125, le radar de veille FuG 218 Neptun V et le radar de guidage FuG 350ZC Naxos; la pré­sence disgracieuse à l'avant d'un réseau d'antennes entrecroisées ramenait la vitesse maximale du Me 262 de 873 km/h à 813 km/h seule­ment, mais la dernière version de série de l'appareil, le Me 262B-2a, avait un fuselage arrière allongé de 1,14 m permettant d'emporter une quantité de carburant supplémen­taire de l'ordre de 910 1.

Deux canons MK 108 de 30 mm tirant vers le haut furent montés dans une installation Schraqe Musik; un exemplaire seulement de cette ver­sion vola avant la fin du conflit. Un second appareil de ce type, muni d'un radar centimétrique AI logé à l'avant dans un carénage arrondi (ce qui supprimait les inopportunes antennes extérieures), attendait de faire ses essais en vol quand la guerre se termina; il était censé atteindre une vitesse maximale de 860 km/h.

En termes de performances, sinon d'équipements, ces appareils étaient très en avance sur les chasseurs de nuit alliés : s'ils avaient servi en nombre important (et si les Alle­mands avaient disposé du carburant nécessaire pour les déployer), ils auraient certainement infligé des pertes considérables au Bomber Command.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: