Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,

Hetzer (Allemagne)

Image

Caractéristiques
Hetzer
Équipage : 4 hommes.
Poids : 14,5 t.
Moteur : Praga AC/2800 à essence développant 150-160 ch.
Dimensions : longueur, 6,20 m; caisse, 4,80 m; largeur, 2,50 m; hauteur, 2,10 m.
Performances : vitesse sur route, 39 km/h; autonomie sur route, 250 km; pente, 75%; obstacle vertical, 0,65 m; coupure franche, 1,30 m; gué, 0,90 m.

Les véhicu­les d'artillerie d'appui rapproché Sturmgeschütz montrèrent à plu­sieurs reprises qu'on pouvait aussi les utiliser comme chasseurs de chars; c'est ainsi qu'en 1943 on décida de construire un Panzerjäger léger sur le modèle du Sturmge­schütz, tout en se servant du PzKpfw 38(t) comme base.

Il en résulta un des meilleurs Pan­zerjäger allemands, le Jagdpanzer 38(t) für 7,5-cm Pak 39, ou Hetzer (harceleur). Le Hetzer était doté du moteur, de la suspension et de la mécanique du PzKpfw 38(t), alliés à une nouvelle caisse blindée tronquée pour la protection de l'équipage de quatre hommes. L'armement en dota­tion consistait en le canon habituel Pak 39 de 75 mm modifié spéciale­ment pour le véhicule, ainsi qu'une mitrailleuse sur le toit. La fabrication de ce nouvel engin commença à Pra­gue à la fin de 1943 et exigea bien­tôt le concours d'autres usines à Pil­sen, Königgrätz, Bôhm et Breslau. Ces usines marchèrent à plein ren­dement car le Hetzer se révéla un hybride châssis/canon très réussi : il était petit et bas, tout en offrant une excellente protection et une très bonne performance tout terrain. Le canon était capable de détruire tout char ennemi à l'exception des plus lourds, et le Hetzer lui-même n'était pas facile à mettre hors de combat. Sur le terrain, il était si petit qu'il était presque invisible aux artilleurs ennemis. La ligne de combat en réclamait de plus en plus, à tel point que vers la fin de 1944 toutes les chaînes de fabrication du PzKpfw 38(t) passèrent à la production du Hetzer. Après l'invasion de mai 1945, quand les usines cessèrent de fonctionner, on comptait 1 577 véhi­cules.On produisit aussi une redoutable version lance-flammes, le Flammpan­zer 38(t).

Mais l'histoire du Hetzer ne finit pas en 1944. La production reprit après la guerre pour le compte de la nouvelle armée tchèque. Le Het­zer fut même exporté en Suisse entre 1947 et 1952 où il servit dans l'armée de terre jusque dans les années soixante-dix.Les Hetzer des années de guerre servirent à toute une série d'essais et à différents systèmes d'armes. On en arriva même à faire des essais de canons montés directement sur le blindage avant de la caisse et sans mécanisme de recul pour voir si l'idée était bonne, et elle le fut. Un modèle expérimental fut l'obusier d'assaut à canon d'infanterie de 150 mm.

Ce ne fut pas le seul projet, mais aucun autre n'atteignit le stade de la production en série car les chaînes de montage durent se consacrer exclusivement à sortir des Hetzer à une cadence toujours plus grande pour satisfaire à la demande.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: