Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,

Marder II (Allemagne)

Image

Caractéristiques
Marder II
Équipage : 3 ou 4 hommes.
Poids : 11 t.
Moteur : Maybach HL 62 à essence développant 140 ch.
Dimensions : longueur, 6,36 m; largeur, 2,28 m; hauteur, 2,20 m.
Performances : vitesse sur route, 40 km/h; autonomie sur route, 190 km ; pente, 57 %; obstacle vertical, 0,42 m; coupure franche, 1,80 m; gué, 0,90 m.

Le PzKpfw II entra en service en 1935, il devait servir de véhicule d'instruction et d'étude, mais, pour satisfaire aux exigences du jour, il servit comme char de bataille de 1939 à 1942, car on en manquait passablement. Il s'acquitta honorablement de sa tâche en dépit d'un armement principal qui se limitait à un canon de 20 mm; après 1941, le char commença néan­moins à souffrir de cet armement qui ne pouvait pénétrer que des objec­tifs peu résistants, et d'une tourelle qui ne pouvait recevoir d'armes plus lourdes. Afin d'utiliser le châssis qui continuait d'être produit en série, on décida de transformer le PzKpfw II en Panzerjäger.

Le prototype de ce nouveau char fut armé d'un canon antichar de 50 mm, mais la version de produc­tion en série fut dotée d'un canon antichar Pak 40 de 75 mm connu sous le nom de Pak 40/2. Ce canon puissant fut l'arme antichar standard de l'armée de terre allemande. Une mobilité accrue augmenta le poten­tiel antiblindage de ce canon. Il fut monté derrière un bouclier blindé de 10 mm d'épaisseur, tronqué sur l'arrière afin d'assurer la protection du peloton de pièce. A cause du poids du canon, le moteur fut déplacé sur l'arrière de la caisse et surmonté d'une plate-forme pour les servants et leur matériel. Le véhicule prit le nom de Marder II (Marder veut dire martre), bien que les docu­ments officiels fissent mention de noms pas toujours faciles à retenir, comme, par exemple, 7,5-cm Pak 40/2 auf Slf II.

La production du Marder continua jusqu'en 1944. Ce fut le canon auto­moteur le plus utilisé de l'armée de terre allemande. Exprimée en chif­fre, la production fut de mille deux cent dix-sept véhicules, un record pour une arme de ce type. Il ne fait aucun doute que le Marder II était une arme particulièrement redouta­ble au combat, car il était relative­ment petit, avait une bonne perfor­mance tout terrain, et son canon était capable de détruire pratiquement tous les chars ennemis à l'exception du char soviétique super-lourd tel le IS-2. Sa dotation en munitions était de trente-sept obus qui étaient logés au-dessus des moteurs. On trouvait aussi six cents cartouches pour la mitrailleuse, une MG34 ou MG42 de 7,92 mm. Les Marder II étaient pres­que tous destinés au front de l'Est, mais il y en avait en service dans presque toutes les unités de combat de l'armée de terre allemande. Après 1944, la production de ce char prit fin et l'équipage perdit un homme afin de ne pas gaspiller le potentiel humain; mais la recherche n'en continua pas moins sur ce véhicule. Vers la fin de la guerre, certains Marder II furent équipés de projec­teurs à infrarouge pour la détermi­nation d'objectifs de nuit.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: