Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,

Panzerjäger I (Allemagne)
Caractéristiques
Panzerjäger I
Équipage : 3 hommes.
Poids : 6 t.
Moteur : Maybach NL 38 de 6 cylindres à essence développant 100 ch.
Dimensions : longueur hors tout, 4,14 m; largeur, 2,01 m; hauteur, 2,10 m.
Performances : vitesse sur route, 40 km/h; autonomie, 140 km; pente, 57 % ; obstacle vertical, 0,37 m; coupure franche, 1,40 m; gué, 0,60 m.

Les Allemand en 1940, avait déjà pris la décision d'équiper de canons antichars auto­moteurs les unités antichars, qui autrement auraient dû utiliser des canons remorqués. Pour satisfaire ce besoin, on monta un Pak 35/36 de 37 mm sur un PzKpfw I sans tourelle. Si cette transformation ouvrait la voie à des possibilités, on s'aperçut tou­tefois, dès juin 1940, que le canon de 37 mm n'était pas assez puissant pour perforer les blindages à venir. En conséquence, on adopta le canon antichar de 47 mm tchèque. Ainsi naquit le Panzerjäger I für 4,7-cm Pak(t).

Le canon tchèque avait une puis­sance qui le rendait capable de pénétrer la plupart des blindages de l'époque et l'usine Alkett AG produi­sit cent trente-deux conversions au total. Le résultat fut assez primaire : la tourelle d'origine avait été démon­tée, des plaques de blindage instal­lées sur l'avant de la couronne et une plate-forme aménagée au-dessus des moteurs pour l'artilleur et son matériel. Le canon était monté dans un bouclier qui n'offrait qu'une pro­tection frontale et latérale. L'équi­page se composait du conducteur, qui se trouvait dans la même posi­tion que celle qu'il occupait sur le PzKpfw I, et de deux exécutants. La norme de soixante-quatorze obus pouvait être facilement dépassée. Le châssis pour cette conversion prove­nait du PzKpfw I Ausf B.

Les Panzerjâger connurent le bap­tême du feu en Afrique du Nord et durant les premières campagnes d'Union soviétique. Ils se montrèrent capables de détruire les chars enne­mis; mais leur blindage, franche­ment insuffisant pour la protection de l'équipage, en faisait des objectifs faciles. En conséquence, dès la mise en service d'un matériel mieux adapté, ils quittèrent la ligne de front pour servir au maintien de l'ordre plutôt qu'à des opérations purement militaires. C'est ainsi qu'ils firent leur apparition dans les Balkans pour participer à la lutte contre les partisans.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: