SS-11, ICBM (Union Soviétique)

Caractéristiques SS-11 « Sego »
Longueur : 20 m.
Diamètre : 2,5 m.
Poids : 45 t.
Tête : modèle 1, 1 ogive de 950 kt; modèle 3, 3 ogives de 250 kt.
Portée : modèle 1, 8 800 km ; modèle 3, 9 600 km.
Coefficient d'erreur probable : modèle 1, 1 400 m; modèle 3, 1 100 m.
Système de lancement : silo durci.
Mode de lancement : à chaud.
Propulsion : liquide.
Guidage : inertie.

C'est en 1966 que le SS-11 (nom de code OTAN, « Sego ») entra en ser­vice, 970 de ces engins - qui cons­tituaient alors l'essentiel de la force d'ICBM soviétique - étant déployés sur des sites divers moins de quatre années plus tard.
Constitué de deux étages à propergol liquide, ce mis­sile a donné lieu à quatre versions différentes : modèle 1, à une seule ogive de rentrée; modèle 2, qui, apparu en 1960, n'est pas opération­nel bien qu'il mette en couvre des aides à la pénétration et une ogive de rentrée; modèle 3, versé en unité en 1973 et doté de trois MRV ; modèle 4, datant de la fin des années soixante­dix, qui dispose de trois ou de dix MIRV.
En raison de la mise en place progressive des SS-17 et SS-19, le nombre de SS-11 modèles 1 et 3 que possédait l'Union soviétique subit une légère diminution en 1975 et tomba à 960. Deux ans plus tard, ce chiffre s'établissait à 850, pour passer à 650 en 1979. Au milieu de l'année 1982, les effectifs de cette flotte stratégique s'étaient stabilisés à environ 970 unités, dont seule­ment quelques modèles 3. Enfin, en mars 1983, à la suite de l'installation dans les silos de SS-11 d'une ving­taine de SS-19 supplémentaires (qui font partie d'une nouvelle tranche de cinquante missiles), les Sovié­tiques n'avaient plus que 550 engins de ce type.
A par tir du milieu des années 80, les SS-11 ont été remplacés par des SS-25. Entre 1991 et 1994, l'ensemble des missiles de type SS-11 ont été retirés et désactivés.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: