Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Japon ,
Aichi E13A (Japon) 
 
Aichi E13A

Caractéristiques Aichi E13Ala 

Type : triplace de reconnaissance à flotteurs.
Moteur : Mitsubishi Kinsei 43 en étoile de 1 060 ch.
Performances : vitesse maximale à 2 180 m, 380 km/h ; temps de montée à 3 000 m, 6 mn 5 s; plafond pratique, 8 730 m; distance franchissable, 2 090 km.
Poids : à vide, 2 640 kg ; maximal au décollage, 4 000 kg.
Dimensions : envergure, 14,50 m; longueur, 11,30 m; hauteur, 7,40 m; surface alaire, 36 m².
Armement : 1 mitrailleuse de 7,7 mm sur affût mobile dans l'arrière de l'habitacle; plus une charge de bombes de 250 kg ou des charges de profondeur.

Construit à raison de 1 418 exemplai­res, le monoplan Aichi E13A fut sans conteste l'hydravion à flotteurs le plus prolifique de la Seconde Guerre mondiale. Conçu en réponse à une spécification transmise à Aichi, à Kawanishi et à Nakajima en 1937, et concernant un triplace de reconnais­sance destiné à remplacer le biplan à flotteurs Kawanishi E7K2 entré en service six ans plus tôt, le prototype du E13A fut achevé en 1938. Soumis à des essais comparatifs avec le Kawanishi E13K en décembre 1940, cet appareil fut commandé en série sous l'appellation d'hydravion à flot­teurs de reconnaissance de la marine Type 0 Modèle 1.

Les premières machines furent embarquées sur des croiseurs et des transports d'hydra­vions pendant l'année suivante et, emportant une seule bombe de 250 kg, menèrent une série de raids sur la ligne ferroviaire Hankow­Canton. Peu de temps après, des E13A1 accompagnèrent la 8e divi­sion de croiseurs pendant l'attaque sur Pearl Harbor, en décembre 1941.

La production s'accélérant dans les usines Kyushu Hikoki KK de Zassho­nokuma, le E13A, qui avait reçu le nom de code allié de « Jake », entra en service à bord des cuirassés et des croiseurs de la flotte impériale, notamment sur le navire de bataille Haruna et sur les croiseurs Chikuma et Tone de la force d'attaque du vice-amiral Nagumo engagée dans la bataille de Midway.

En raison des problèmes rencontrés avec les cata­pultes installées sur ces bâtiments, des retards furent enregistrés dans le lancement d'un des E13A1 chargés de localiser les forces navales amé­ricaines pendant la journée décisive du 4 juin 1942. Les Japonais se trou­vèrent donc privés d'une partie de leurs moyens d'exploration dès les premières heures de la grande bataille navale. En outre, le E13AI du Chikuma dut faire demi-tour en raison d'une panne de moteur, ce qui réduisit d'autant les capacités d'action de la flotte nippone.

Un des « Jake » du Tone repéra les navires américains mais ne put rendre compte de la présence de porte­avions ennemis, provoquant un retard de trente minutes dans l'arme­ment des avions d'attaque qui atten­daient l'ordre de décollage sur les bâtiments japonais. C'est la raison pour laquelle les ponts de l'Akakgi, du Kaga, du Soryu et de l'Hiryu étaient encombrés d'appareils quand les avions américains se présen­tèrent.
Au milieu de l'année 1943, deux cent cinquante E13A1 se trouvaient en service sur les navires japonais en opérations.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: