Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 43 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,
Focke-Wulf Fw 190A (Allemagne) 
 
focke-wulf fw 190a

Caractéristiques Type : chasseur de jour et de nuit. 

Moteur : 1 BMW 801Dg de 14 cylindres en étoile à refroidissement par air de 1 700 ch, avec dispositif de surpuissance au protoxyde d'azote.
Performances : vitesse maximale à 6 000 m, 655 km/h; vitesse ascensionnelle initiale, 720 m/mn ; plafond pratique, 11 400 m; distance franchissable normale, 800 km.
Poids : à vide, 3 170 kg ; maximal au décollage, 4 430 kg.
Dimensions : envergure, 10,50 m; longueur, 8,80 m; hauteur, 3,95 m; surface alaire, 18,30 m².
Armement : 2 canons MG 151/20 de 20 mm à l'emplanture des ailes, 2 canons MG 108 de 30 mm à l'extrémité des ailes et 2 mitrailleuses lourdes MG 131 de 13 mm sur le nez, tirant tous vers l'avant.

Le Focke-Wulf Fw 190 ne fut jamais un chasseur de nuit au sens strict du terme, n'ayant été ni conçu ni modifié pour servir comme tel; mais en raison des choix opération­nels que les circonstances imposè­rent à la Luftwaffe il en vint à être utilisé dans certaines conditions et avec d'excellents résultats au cours de la guerre nocturne qui se livra au-dessus de l'Allemagne.

Au début de la bataille de Hambourg, à la suite des premiers largages des bandes métalliques Window qui brouillèrent les radars allemands et désorganisèrent complètement le système de défense Himmelbett, un éminent pilote de bombardier de la Luftwaffe, le Major Hajo Hermann, suggéra d'employer des chasseurs de jour pour des opérations noctur­nes, en particulier quand le brouil­lage de la RAF menaçait de paraly­ser le contrôle radar des chasseurs de nuit.

Une unité spéciale, le Jagdgeschwader 300, désignée sous le nom de Wilde Sau (truie sau­vage) - pour différencier sa tacti­que de celle de la Zahme Sau (truie apprivoisée) qui mettait en oeuvre des chasseurs de nuit opérant sous contrôle radar - fut donc consti­tuée et placée sous le commande­ment de Hermann lui-même; princi­palement basés dans le nord et dans l'ouest de l'Allemagne, le Geschwa­derstab (état-major d'escadre) et le II./JG 300 volaient sur des chas­seurs Fw 190A-5/U2, tandis que les I. et III./JG 300 commencèrent par utiliser des Messerschmitt Bf 109G.

Pour sa première opération noc­turne importante, qui eut lieu pen­dant le raid de la RAF sur Peene­münde dans la nuit du 17 au 18 août 1943, le JG 300 fut trompé par des attaques de diversion qui laissaient croire que l'objectif était Berlin ; il ne réussit pas à prendre contact avec les appareils ennemis.

Cependant, dès le mois suivant, la tactique de la Wilde Sau donna la preuve de sa redoutable efficacité et Hermann, devenu héros national, fut promu au grade d'Oberstleut­nant et pris la tête d'une Jagddivi­sion 30 très élargie, qui comprenait le JG 300, maintenant commandé par l'Oberstleutnant Kurt Kettner, le JG 301, basé à Neubiberg et dirigé par Helmut Weinrich, et le JG 302, sous les ordres du Major Ewald Janssen, basé à Doberitz.
A partir de ce moment, la tactique de la Wilde Sau fut mise en ceuvre cha­que fois que la lune permettait une clarté suffisante.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: