Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1914-1918 , Allemagne ,

Pfalz D III (Allemagne)

 


Caractéristiques
Type : chasseur monoplace.
Moteur : Mercedes D III à 6 cylindres en ligne et refroidissement par eau de 160 ch ou 1 D Illa de 175 ch.
Performances : vitesse maximale au niveau de la mer, 165 km/h ; montée à 1 000 m en 3 mn 15 s; plafond pratique, 5 450 m; autonomie, 2 h 30 mn.
Poids : à vide, 725 kg ; maximal au décollage, 905 kg.
Dimensions : envergure, 9,40 m; longueur, 6,95 m; hauteur, 2,67 m; surface alaire, 22,17 mz.
Armement : 2 mitrailleuses fixes 08/15 de 7,92 mm sur le capot, synchronisées pour tirer à travers le champ de l'hélice.

Le Pfalz D III, appareil de très belle facture, fut pour une grande part le fruit de l'expérience acquise par son constructeur lors de la fabrica­tion sous licence du LFG Roland D II pour le compte des Jastas bava­rois au début de l'année 1917. Une fois ce contrat rempli, la firme put se consacrer entièrement à son propre modèle, et c'est ainsi qu'apparut, au cours de l'été 1917, le D III, pro­pulsé par le moteur à cylindres en ligne Mercedes D III de 160 ch, alors très répandu. Certaines caractéris­tiques du D II furent conservées : les ailes de corde parallèles avec des extrémités anguleuses et forte­ment biseautées, et le fuselage semi-monocoque de section ovale; la structure de base, d'une très grande solidité, était constituée de longerons en bois d'épinette et de cadres en contre-plaqué, disposés en spirale et dans des directions opposées au moyen de couches de lattes en contre-plaqué. La dérive faisait partie intégrante du fuselage arrière, et les ailes étaient dotées d'ailerons munis de cornes de com­pensation. L'aile supérieure, qui comprenait deux longerons-caissons entretoisés, était construite d'un seul tenant et ne présentait pas de dièdre.

Le D III subit avec succès ses derniers tests officiels en juin 1917, mais sa fabrication démarra lente­ment en raison du haut degré de technicité qu'elle impliquait, notam­ment en ce qui concernait la cons­truction du fuselage. Trois D III seulement avaient rejoint le front à la fin du mois d'août, et par la suite, on entreprit la production du D Illa, version sur laquelle les mitrailleuses étaient placées sur le dessus du nez afin d'en faciliter l'entretien. A la fin de l'année, 276 D III et 114 D Illa étaient en service sur le front, mais ces chif­fres diminuèrent ensuite.

Le redoutable Werner Voss fut affecté au commandement du Jasta 10 à la fin du mois de juillet 1917, et il remporta quatre victoires sur D III avant de passer au triplan Fokker Dr I. Le Hauptmann Paul Bàumer du Jasta 2 (Boelcke), célè­bre pour l'habitude qu'il avait de faire rebondir les roues de son avion sur le toit d'un hangar afin qu'elles tournent avant l'atterris­sage, atteignit le score de 43 victoi­res, dont la plupart furent acquises aux commandes du Pfalz D IIIa.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: