Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: 1914-1918 , Royaume Uni ,

Airco D.H.2 (Royaume-Uni)

 


Caractéristiques
Type : chasseur monoplace.
Moteur : Gnome Monosoupape rotatif de 9 cylindres de 110 ch.
Performances : vitesse maximale au niveau de la mer, 150 km/h; montée à 1 980 m en 12 mn ; plafond pratique, 4 265 m; autonomie, 2 h 45 mn.
Poids : à vide, 428 kg ; maximal au décollage, 654 kg.
Dimensions : envergure, 8,61 m; longueur, 7,68 m; hauteur, 2,91 m; surface alaire, 23,13 m2.
Armement : 1 mitrailleuse Lewis de 7,7 mm dans le capot avec 5 chargeurs tambours de 97 coups dans le cockpit.

L'Airco D.H.2 arriva en France au début de l'année 1916. A cette épo­que, le monoplan Fokker avait réussi à établir sa suprématie sur le front de l'Ouest grâce à sa mitrail­leuse tirant vers l'avant, arme contre laquelle le RFC ne possédait pas de réplique efficace dans la mesure où aucun dispositif de synchronisation n'avait été mis au point en Grande­Bretagne pour permettre à la mitrailleuse de tirer à travers le champ de l'hélice. En fait, le D.H.2, qui effectua son vol initial en juil­let 1915, était équipé, comme le D.H.1, d'un moteur propulseur, et la façon dont il était conçu obligeait le pilote à être assis dans la partie extrême du nez. Dans ce nouvel appareil, l'aviateur devait non seu­lement piloter, mais aussi déplacer sa mitrailleuse Lewis (alimentée par chargeur tambour) d'un affût à l'autre, c'est-à-dire d'un côté de l'habitacle à l'autre. A la longue, les pilotes apprirent à utiliser la mitrailleuse Lewis comme une arme fixe, en se servant de l'avion lui­même pour viser la cible.
Construit de façon classique, en bois recouvert de toile, le petit D.H.2 avait un poids total de 702 kg seulement avec un moteur Le Rhône ; l'ensemble de l'empennage était supporté par quatre mâts ratta­chés aux ailes. La plupart des appa­reils en service étaient équipés du moteur rotatif Gnome de 110 ch, qui entraînait une hélice bipale.

Le premier squadron du RFC à opérer en France avec des D.H.2 fut le Squadron 24, commandé par le Major Lance G. Hawker, qui arriva le 7 février 1916 à Saint­Omer avec douze appareils, puis, dans les trois mois qui suivirent, ce fut le tour des Squadrons 29 et 32. Ces trois unités participèrent à la sanglante bataille de la Somme, et furent opposées aux monoplans allemands Fokker E III dans des combats répétés où les forces s'équilibrèrent. Ce modèle équipa ensuite également les Squadrons 5, 14, 17, 41, 47 et 111 du RFC, et deux exemplaires volèrent avec des squadrons de la Défense des îles britanniques; l'un de ces appareils, piloté par l'Air Marshal Richard Saundby (alors Captain), du Centre expérimental d'Orfordness, attaqua le dirigeable allemand 148 1e 17 juin 1917. Au début de l'année 1917, le D.H.2 était cependant déjà sur­classé en France, d'où on le retira pour l'affecter aux Squadrons 17 et 111 qui opéraient en Palestine, et au Squadron 47 en service en Macédoine. Au cours des 774 com­bats livrés par des D.H.2 en France, les aviateurs du Squadron 24 abattirent 44 appareils ennemis.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: