Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1914-1918 , France ,

SPAD XIII (France)

 


Caractéristiques
Type : chasseur monoplace.
Moteur : Hispano-Suiza 8Ba V-8 à refroidissement par eau de 220 ch.
Performances : vitesse maximale 2 000 m, 215 km/h; montée à 2 000 m en 6 mn 30 s; plafond pratique, 6 650 m; autonomie, 2 h.
Poids : à vide, 565 kg ; maximal au décollage, 820 kg.
Dimensions : envergure, 8,02 m ; longueur, 6,20 m; hauteur, 2,30 m; surface alaire, 21 m².
Armement : 2 mitrailleuses fixes Vickers de 7,7 mm sur le capot, synchronisées pour tirer à travers le champ de l'hélice.

Si les avions de la Première Guerre mondiale restent célèbres pour leurs fuselages bariolés, aucun ne fut jamais aussi peinturluré que les chasseurs SPAD XIII mis en service par les pilotes américains du 94th Aero Squadron « Hat in the Ring » (littéralement, « le chapeau dans le cercle »), dont les pilotes acquirent sur ces appareils une certaine expé­rience au combat pendant les qua­tre derniers mois de la guerre.

Le SPAD XIII, qui effectua son vol initial en août 1917, se distin­guait du SPAD VII par son moteur démultiplié Hispano-Suiza 8Ba de 220 ch, qui entraînait l'hélice dans le sens contraire de celui du moteur à prise directe Hispano 8Aa. Les autres différences résidaient dans des ailerons inverses à corde effi­lée, des extrémités de stabilisateurs arrondies et un empennage vertical agrandi.

En dépit du coup terrible que porta aux Français la mort de Geor­ges Guynemer, disparu dans des circonstances mystérieuses alors qu'il pilotait, en septembre 1917, l'un des premiers SPAD XIII au­dessus de Poelkapelle (Belgique), le nouveau chasseur se révéla très vite l'un des meilleurs appareils alliés, et ce fut sur un SPAD XIII que René Fonck remporta ses 75 victoi­res, dues en grande partie à ses brillantes qualités de tireur; on rap­porte que, en une occasion, il abat­tit trois appareils ennemis en tirant 27 coups seulement !

Les quatorze derniers mois du conflit, le SPAD XIII équipa 81 escadrilles françai­ses, de nombreuses unités des avia­tions belge et italienne, ainsi que les Squadrons 19 et 23 du RFC.
Les Américains, après avoir ren­contré des difficultés avec le Nieu­port XXVIII, décidèrent d'adopter le SPAD XIII en juillet 1918. Le pilote américain le plus brillant fut le Captain Eddie Rickenbacker, du 94th Aero Squadron : parmi les aviateurs du corps expéditionnaire américain, Rickenbacker fut l'as qui remporta le plus grand nombre de victoires, et son rythme alla en s'accélérant au cours des dernières semaines de la guerre. Pourtant, aucun Américain n'acquit ses victoi­res en aussi peu de temps que le pilote « anticonformiste » Franck Luke Jr., dont le total de 18 victoi­res comprend la destruction de plu­sieurs ballons d'observation aux commandes d'un SPAD XIII. Ces deux as, qui reçurent l'un et l'autre la Medal of Honor, furent les meil­leurs pilotes de SPAD américains, mais il faut souligner que beaucoup d'autres brillants Américains ne firent jamais partie du corps expé­ditionnaire, et se distinguèrent au sein du RFC, de la RAF ou de l'aviation française seulement.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: