Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: 1939-1945 , Japon ,

Mitsubishi G3M « Nell » (Japon)



Caractéristiques Mitsubishi G3M2 Model 22
Type : bombardier moyen et bombardier torpilleur (équipage de 5 à 7 hommes).
Moteurs : 2 Mitsubishi Kinsei 45 de 14 cylindres en étoile à refroidissement par air de 1 075 ch.
Performances : vitesse maximale à 4 200 m, 374 km/h ; temps de montée à 3 000 m, 8,34 mn; plafond pratique, 9 130 m; distance franchissable maximale, 4 380 km.
Poids : à vide, 4 965 kg; maximal au décollage, 8 010 kg.
Dimensions : envergure, 25 m; longueur, 16,45 m; hauteur, 3,68 m; surface alaire, 75 m².
Armement : 3 mitrailleuses Type 92 de 7,7 mm dans la tourelle dorsale escamotable et les 2 postes de tir latéraux, et 1 canon Type 99 de 20 mm dans la seconde tourelle dorsale; 1 torpille de 800 kg ou poids équivalent de bombes accrochées à l'extérieur.

Dès 1935, en réponse à une spécifi­cation de la marine japonaise portant sur un bimoteur de reconnaissance basé à terre, le premier prototype Ka-15 de la firme Mitsubishi effectua son vol inaugural.

La conception de cet appareil permettait de le trans­former en bombardier moyen à long rayon d'action, et, après des essais en vol satisfaisants, des Mitsubishi G3M 1 de série commencèrent à être pro­duits au mois de juin 1936.

La pre­mière version, dont trente-quatre exemplaires furent assemblés, était propulsée par des Kinsei 3 en étoile de 910 ch et affichait une vitesse maximale de 360 km/h à 1 975 m. Les moteurs améliorés Kinsei 41 et 42 devenant disponibles en 1937, la réalisation d'un nouveau modèle, le G3M2, fut entreprise, et, avec un total de 581 appareils achevés au milieu de l'année 1941, il constitua la variante principale.

Doté d'une vitesse de pointe portée à 374 km/h, d'une capacité d'emport de bombes de 800 kg accrochées à l'extérieur et d'un armement défensif composé de trois mitrailleuses de 7,7 mm, le G3M2 avait un rayon d'action. maxi­mal de 4 380 km.
Le G3M3, version encore améliorée qui fut construite par Nakajima entre 1941 et 1943, possédait des moteurs en étoile Kin­sei 51 de 1 300 ch et une vitesse maximale de 415 km/h à 6 000 m.Les Mitsubishi G3M2 participèrent pour la première fois aux combats en août 1937, dans le cadre du Koku­tai (groupe aérien) de Kanoya de la marine japonaise, qui les utilisa pour des raids sur les villes chinoises de Hangchow et de Kwangteh.

En 1940, quatre kokutais basés en Chine met­taient en oeuvre un total d'environ cent trente G3M2, et ce nombre était passé à deux cent quatre au moment de Pearl Harbor, avec le déploie­ment de forces nippones dans l'île de Wake, aux Philippines et aux îles Mariannes. Soixante « Nell » ayant décollé des bases indochinoises repérèrent les cuirassés Prince of Wales et Repulse, puis les coulèrent.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: