Tagged under: 1939-1945 , Royaume Uni ,

Gloster Meteor (Royaume-Uni)  

Gloster Meteor

Caractéristiques Meteor F.Mk I 

Type : chasseur monoplace.
Moteurs : 2 turboréacteurs Rolls-Royce Welland I de 771 kgp.
Performances : vitesse maximale à 3 050 m, 668 km/h ; plafond pratique, 12 190 m.
Poids : à vide, 3 692 kq ; maximal au décollage, 6 257 kg.
Dimensions : envergure, 13,11 m ; longueur, 12,57 m; hauteur, 3,96 m; surface alaire, 34,74 m².
Armement : 4 canons Hispano de 20 mm placés à l'avant du fuselage (6 canons étaient toutefois prévus).

Le Gloster Meteor fut le seul appa­reil à réaction des forces alliées à combattre durant la Seconde Guerre mondiale. Ce chasseur resta ensuite en service dans la RAF pen­dant près de quinze ans. Conçu par George Carter, l'appareil possédait deux moteurs, les turboréacteurs du début des années quarante man­quant de puissance. 

Huit prototypes furent construits. Le premier était doté de deux moteurs Rover W.2B, le deuxième de deux Power Jets W.2/500, le troisième de deux tur­boréacteurs Metrovick F.2 à flux axial, le quatrième de deux moteurs W.2B/23, le cinquième de deux Halford De Havilland H.1, le sixième (en fait un prototype du Meteor Mk II) de deux DH Goblin. Le septième disposait également de moteurs Goblin mais avait reçu une dérive modifiée. Le huitième, enfin, volait avec deux moteurs Rolls­Royce W.2B/37 Derwent I.

Le premier prototype fut achevé et testé en juillet 1942 à Newmarket. Les premiers appareils de la série furent les vingt Meteor Mk I à tur­boréacteurs Rolls-Royce W.2B/23 Welland I à flux inversé et à compresseur centrifuge. Une bonne moitié de ces avions ont été livrés au Squadron 616 de Culmhead au mois de juillet 1944. Cette unité, transférée à Manston, fut affectée à la lutte contre les V 1 allemands; plus tard, elle opéra en Belgique, où elle fut rejointe par le Squadron 504 qui disposait de Meteor Mk III dotés également de moteurs Wel­land.

Une nouveauté fit son appari­tion, ces appareils étaient munis de capots à glissière. Un Meteor Mk I fut envoyé aux États-Unis pour être soumis à des essais comparatifs avec le Bell YP-59A. C'est aussi le Meteor qui fut le premier avion turbopropulsion, équipé de deu moteurs Rolls-Royce Trent. Mais ce appareil n'effectua son vol initie que deux semaines après la fin de hostilités.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: