Notice: Undefined offset: 1690 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 1690 in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/src/Access/Access.php on line 613
Tagged under: Etats Unis ,

Hughes AGM-65 Maverick (Etats-Unis)
Caractéristiques AGM-65 Maverick
Type : missile air-sol.
Dimensions : longueur, 2,49 m; envergure, 0,72 m; diamètre, 0,30 m.
Poids au lancement : 210 kg (AGM-65A/B/C/D) ou 287,400 kg (AGM-65E/F).
Propulsion : fusée à propergol solide.
Performances : vitesse, subsonique; portée, entre 0,900 et 24,200 km; précision, de l'ordre de 1,50 m (AGM-65A/B/D/F) ou 1 m (AGM-65C/E).
Guidage : à visualisation TV (AGM-64A/B) ; laser (AGM-65C/E) ; à visualisation infrarouge (AGM-65D/F).
Ogive : charge autoformée de 56,700 kg (A/B/C/D); à fragmentation et haut pouvoir perforant de 136,100 kg (E/F).

L'Hughes AGM-65 Maverick constitue le plus petit missile air-sol de type « fire and forget » entièrement guidé dont disposent actuellement les forces aériennes américaines. Développé à l'origine pour le compte de l'US Air Force, il a été adopté depuis par l'US Navy et l'US Marine Corps. Sa version initiale, à guidage TV, l'AGM-65A, équipa l'US Air Force à partir de janvier 1972. Trente de ses exemplaires furent tirés en combat pendant cette seule année au Viêt-nam, et 69 autres furent utilisés par Israël contre des objectifs syriens et égyptiens lors de la guerre du Kippour, en 1973. Bien qu'ayant touché au but à 87 reprises, le missile fut considéré peu performant et ce, en raison du faible pouvoir de résolution de sa caméra TV, handicap qui contraignait les pilotes à s'approcher trop près de l'objectif pour assurer son acquisition. Hughes tâcha de résoudre ce problème en produisant une nouvelle version Maverick dotée d'un amplificateur d'image, l'AGM-65B. Avec ce modèle, l'image TV obtenue était plus nette et bénéficiait d'un grossissement deux fois supérieur à ce qu'il était auparavant, ce qui permettait au pilote d'identifier l'objectif, de verrouiller sur sa cible le missile et de tirer ce dernier beaucoup plus rapidement et à une plus grande distance que précédemment.

La version suivante, désignée AGM-65C et destinée à l'US Marine Corps, était pourvue d'un dispositif de guidage laser permettant sa mise en oeuvre dans des missions d'appui rapproché, ses objectifs devant être désignés par un illuminateur laser basé à terre ou aéroporté. Ce dernier peut être l'un ou l'autre des systèmes « Pave » (Knife, Penny, Spike ou Tack), ou encore un illuminateur d'origine étrangère.

Entre-temps, Hughes avait entamé en mai 1977 le développement, pour le compte de l'US Air Force, de l'AGM-65D, missile pourvu d'une tête chercheuse à visualisation infrarouge, permettant au pilote de l'avion lanceur d'acquérir un objectif de nuit ou par mauvais temps à une distance deux fois plus importante qu'avec tout autre système. Cette version est appelée à être utilisée avec le système de détection nocturne ou par mauvais temps LANTIRN, qui équipe désormais les chasseurs General Dynamics F-16 Fighting Falcon et les avions d'attaque Fairchild A-10 Thunderbolt II. Au cours de la Guerre du golfe, en 1991, son efficacité a été de 85 % de coups au but pour une précision d'impact de 91cm.

Les autres versions

- Maverick E utilise un système de guidage par désignateur laser optimisé pour les installations fortifiées, une ogive à fragmentation plus lourde (140 kg par rapport au 57 kg dans les modèles plus anciens). Sa mise en service a commencé en 1985 et a été utilisé principalement par l'USMC.

- Maverick F, conçus spécialement pour l'US Navy , il utilise un système modifié de Maverick D de guidage infrarouge optimisé pour suivre les bateaux. Il a été crée à partir d'un corps du Maverick-E et de son ogive.

- Maverick modèle G a essentiellement le même système de guidage que le D avec une certaine modification de logiciel qui permet au pilote de suivre des cibles plus importantes. La  différence importante du modèle G est son ogive de pénétration plus lourd venant du Maverick E, contre le modèle D qui a une ogives à charge creuse . Les premiers essais ont été  effectués en 1988.

- Maverick modèle H est un missile AGM-65B / D mis à jour avec un nouveau dispositif de capteur photographique (CCD) mieux adaptés à l'environnement désertique.

- Maverick modèle J est un missile de la Navy le AGM-65F amélioré avec un nouveau capteur photographique CCD.

- Maverick modèle K est un AGM-65G modernisé avec un nouveau capteur photographique CCD (tous les AGM-65G sont prévus pour la conversion)

- Maverick modèle L intègre un système de guidage laser.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: