Aérospatiale AS. 12 et AS.15TT (France)




Caractéristiques AS. 12
Dimensions : longueur, 1,87 m; diamètre, 21 cm ; envergure, 65 cm.
Poids : total, 76 kg; ogive, 28,400 kg.
Performances : vitesse subsonique basse ; portée, 8 km.

AS.15TT
Dimensions : longueur, 2,16 m ; diamètre, 18,50 cm; envergure, 56,40 cm.
Poids : total, 96 kg; ogive, 29,700 kg.
Performances : vitesse subsonique haute; portée, 16 km.

Les premiers modèles du AS. 12, version air-mer du missile polyva­lent Nord SS. 12 (quelquefois utilisé comme engin mer-mer sur des navi­res rapides d'attaque), sont entrés en service en 1960. D'abord monté sur les Étendard Dassault et Super Frelon Aérospatiale de la marine française, le AS.12 devait rapide­ment devenir l'arme principale des patrouilles aériennes côtières ainsi que de nombreux hélicoptères comme le Lockheed Neptune, le Breguet Atlantic, l'Alouette de l'Aé­rospatiale ou les Westland Wessex et Wasp.
Le moteur du AS. 12 est à carburant solide. La conduite du tir est visuelle. Elle est facilitée par des fusées lumineuses fixées à l'arrière de l'engin. Le guidage en vol se fait par fil. L'appareil qui attaque doit donc se maintenir à fai­ble distance de son objectif et il est très vulnérable au feu défensif de l'ennemi.
Au cours de la guerre des Malouines en 1982, les hélicoptères Wasp de la Royal Navy ont tiré un certain nombre de AS.12 sur le sous-marin argentin Santa Fé au large de l'île de Géorgie du Sud. Sans le couler, ils l'ont cependant endommagé et ont contribué à l'empêcher de plonger.
Le AS.12 a été utilisé par les pays suivants : l'Argentine, le Chili, les Émirats arabes unis, la France, l'Iran, l'Irak, le Koweit, le Royaume-Uni et la Turquie.
Il a été remplacé par le Sea Skua au sein de la Royal Navy et par l'AS.15TT (tout temps) dans la marine française. L'AS.15TT, propulsé par un moteur à carburant solide, est doté d'un système de guidage par radio qui agit sur les ailerons de queue de l'engin. Le radar Thomson-CSF Agrion 15 de l'hélicoptère de lance­ment couvre à la fois le AS.15TT et son objectif.
L'altitude de croisière, maintenue constante grâce à un altimètre radar, varie entre 3 et 5 m. A environ 300 m de la cible, le missile descend automatiquement au ras des vagues pour frapper son objectif.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: