Tagged under: 1939-1945 , Italie ,

Classe Generale (Italie)
Caractéristiques Classe Generale (à la construction)
Déplacement : 635 t standard, 890 t à pleine charge.
Dimensions : longueur, 73,50 m; largeur, 7,33 m; tirant d'eau, 2,50 m.
Appareil moteur : 2 turbines à vapeur développant 15 000 ch et entraînant 2 arbres. Vitesse : 30 nceuds.
Armement : 3 canons antiaériens simples de 102 mm et 2 de 76 mm, 2 doubles tubes lance¬torpilles de 450 mm et jusqu'à 18 mines.
Équipage : 105 officiers et matelots.

Comme les Allemands, les Italiens possédaient une force importante de destroyers légers en plus de leurs gros bâtiments, et, comme eux, ils les appelaient « torpilleurs ».

La classe Generale, qui comptait six unités, était la dernière de quatre séries de 73 m très semblables les unes aux autres. La première fut la classe Pilo de 1914-1915, dont les huit exemplaires étaient des destroyers à trois cheminées, typiques de leur époque, qui avaient été relégués dans la catégorie des torpilleurs pendant l'entre-deux-guerres, au moment de la mise en service de navires plus gros. Vu leurs dimensions, ils déployaient un armement très ambitieux, constitué de cinq canons simples de 102 mm et de deux doubles tubes lance-torpilles de 440 mm. La disposition des canons n'était pas très satisfaisante : il y en avait un sur le gaillard d'avant surélevé, deux à mi-coque et deux sur le gaillard d'arrière, si bien que trois seulement pouvaient protéger l'un ou l'autre flanc du bateau.

Lancées en 1916-1917, les quatre unités de la classe Sirtori étaient équipées d'un canon supplémentaire malgré un poids dans les hauts déjà à la limite de la saturation. Elles furent suivies par les huit La Masa de 1917-1919, dont l'armement ne comptait plus que quatre canons. En 1919-1920, les quatre bâtiments de classe Palestro marquèrent un allongement de la coque qui, passant à 82 m, permit d'augmenter la puissance de près de 50 %. Leur successeur direct fut la classe Curtatone de 1922-1923, mais, entre ces deux groupes, s'intercala une dernière série de navires de 73 m, la classe Generale, dont les six unités furent lancées en 1921-1922 par le chantier naval d'Odero, à Sestri Ponente ; il s'agissait des Generale Antonio Contore, Generale Antonio Cascino, Generale Antonio Chinotto, Generale Carlo Montanari, Generale Achille Papa et Generale Marcel]o Prestinari.

De mêmes dimensions que les bateaux précédents, ils possédaient un armement réduit à trois canons, que la plupart des autres bâtiments finirent par adopter en raison des nouveaux impératifs dictés par le conflit. Aucun de ces navires, petits et assez vieux, ne fut utilisé en première ligne, mais aucun ne survécut non plus à la guerre. Trois d'entre eux, dont le Chinotto, furent coulés par des mines mouillées au large de la côte occidentale de la Sicile.

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: