Tagged under: 1939-1945 , Royaume Uni ,

Torpilleur classe Weapon (Royaume-Uni)

Caractéristiques Classe Weapon (à la construction)
Déplacement : standard, 1 980 t; pleine charge, 2 825 t.
Dimensions : longueur, 111,20 m; largeur, 11,58 m; tirant d'eau, 3,20 m.
Appareil moteur : deux turbines à vapeur à engrenages de 40 000 ch entraînant deux arbres.
Performance : vitesse maximale, 35 nœuds.
Armement : 2 canons de 102 mm bi-tubes, 2 canons AA bi-tubes et 2 simples de 40 mm, et 2 affûts de tubes lance-torpilles de 533 mm quintuples.
Equipage : 255 officiers et matelots.

L'expérience acquise de la dure réalité de la guerre avait montré les limites du torpilleur dans le rôle de plate-forme de lutte anti-sous-marine. Néanmoins, la flotte avait toujours besoin d'un écran de protection rapide ASM des navires non seulement capable de protéger ceux-ci, mais encore de contribuer à la défense aérienne d'un groupe tactique et de libérer l'aviation embarquée pour des opérations offensives plutôt que défensives. Dans les eaux européennes, un armement complet de tubes lance-torpilles était devenu superflu, mais ce n'était pas encore vrai pour le théâtre de l'Extrême Orient. Ce sont ces changements de priorité qui présidèrent à la conception des torpilleurs de la classe Weapon; conception si radicalement différente des idées, reçues qu'elle ne manqua pas de soulever des polémiques.

Le choix d'un canon de 102 mm à grand angle pour la batterie principale sembla logique. Son projectile de 14 kg se chargeait manuellement sans difficulté, même à un angle maximal de hausse, soit 80°.

Les navires ne pouvaient embarquer que deux affûts bi-tubes, car la longueur de la coque était limité par celle des emplacements dans les chantiers de construction navale. Un troisième affût dut être abandonnée en faveur des nouveaux mortiers « Squid » anti-sous-marins à canons triples que l’on pouvait placer sur l’avant ou sur l’arrière. La protection aérienne rapprochée était assurée ; comme sur les Battle, par deux affûts bi-tubes de 40 mm stabilisés sur l’arrières du navire. La passerelle était flanquée de canon simples. En vue d’opérations dans le Pacifique ; les bâtiments furent dotés de deux ensembles de tubes lance-torpilles quintuples, bien que ce fût à cette époque que leurs homologues américains durent réduire leur nombre de tubes lance-torpilles en faveur d'un meilleur armement antiaérien. Dans une attaque à la torpille contre des objectifs de surface, les Weapon, sans appui extérieur, auraient beaucoup souffert à cause de leur batterie de petit calibre. Pour remédier à cette situation, une nouvelle classe G de huit navires fut prévue. Semblable à la précédente, elle aurait été toutefois dotée d'affûts mixtes bi-tubes de 114,3 mm. Mais ils ne virent jamais le jour à cause de la fin des hostilités (16 batiments sur les 20 commandés). Les quatre navires qui entrèrent en service étaient les HMS Battleaxe, Brood¬sword, Crossbow et Scorpion. Les navires furent démantelés entre la fin des années 60 et le début des années 70.

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: