Tagged under: Etats Unis ,

Torpilleurs classe Allen M. Sumner et classe Gearing (Etats-Unis)

Caractéristiques
Classe Allen M. Sumner (à la construction)
Déplacement : standard, 2 200 t.
Dimensions : longueur, 114,80 m; largeur, 12,50 m; tirant d'eau, 5,79 m.
Appareil moteur : deux turbines à vapeur à engrenages de 60 000 ch entraînant deux arbres.
Performance : vitesse maximale, 36,5 nceuds.
Armement : 3 canons de 127 mm bi-tubes, 3 canons AA de 40 mm quadruples et 2 affûts de tubes lance-torpilles de 533 mm quintuples.
Équipage : 350 officiers et matelots. 

Pour doter les derniers Fletcher de la série d'un armement antiaérien plus approprié, on dut diminuer la hauteur de la hune de télépointage. La suite logique de ceci fut de donner à la coque une largeur supplémentaire de 0,457 m et d'adopter le nouveau canon L/38 de 127 mm bi tube. Trois de ces derniers occupaient une longueur axiale inférieure à celle des cinq canons simples de la classe Fletcher et perméttaient ainsi d'embarquer une batterie à six canons sans excédent de poids notable. Comme on avait réduit le besoin d'espace sur l'arrière, il fut possible de loger les tubes de queue sur l'extrémité arrière, ce qui permit une meilleure répartüion du poids et l'aménagement, sur l'arrière des cheminées, de trois affûts de canons AA de 40 mm quadruples.

Douze des cinquante-huit unités qui constituaient cette classe furent converties en torpilleurs/poseurs de mines au cours de leur construction. Le démontage des tubes lance-torpilles fournit une capacité de cent mines. D'autres subirent des modifications plus importantes pour servir de piquet-radar; mais, dans ces opérations de détection des kamikazes, ils devinrent souvent eux-mêmes les victimes. Le USS Aaron Word (DM 34) fut irrémédiablement perdu au large d'Okinawa après avoir été touché cinq fois, tandis que le USS Loffey (DD 724) survécut, bien qu'il fût atteint six fois.

Les besoins en espace et en endurance allongèrent la coque du Sumner de base d'une longueur de 4,27 m pour produire la classe Gearing (DD 710), ultime étape de cette longue série de classes étroitement apparentées. La silhouette de ces navires plus grands était facilement reconnaissable à ses cheminées plus espacées. Comme, en 1945, la menace japonaise ne provenait plus du reste de sa flotte de surface mais de son aviation, on sacrifia un ensemble de tubes pour un pylône métallique porteur d'une antenne de radar de veille ou pour un affût de 40 mm quadruple supplémentaire. Ce n'est qu'avec l'arrivée des temps de paix qu'ils furent dotés de canons automatiques de 76,2 mm capables de désintégrer un avion-suicide, au cours d'un programme de modernisation qui avait pour but de les convertir en escorteurs anti-sous marins rapides en dépit du fait qu'ils n'avaient pas été conçus pour ce rôle.

 Aprés la seconde guerre mondiale, les navires survivants serviront dans l'United States Navy jusqu'aux années 1970. Après avoir été retirés de la flotte américaine, 29 d'entre eux ont été vendus à d'autres marines (dont argentine, brésilienne, hellénique, coréenne, turque, vénézuélienne, iranienne, taïwanaise, où ils continueront de servir pendant de nombreuses années. Deux navires ont été transférés en navires-musées, l'un en Caroline du Sud et l'autre à Taïwan. D'un coût unitaire de 8 millions de dollars américains, sur les 70 planifiés, 58 seront construits.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: