Tagged under: Etats Unis ,

USS Wasp (Etats-Unis)

Caractéristiques
USS Wasp
Déplacement : 14 700 t standard; 20 500 t à pleine charge.
Dimensions : longueur, 225,93 m hors tout; largeur, 24,61 m; tirant d'eau, 8,53 m.
Appareil moteur : 2 groupes de turbines à vapeur développant 55 950 kW (75 000 ch).
Vitesse : 39,5 noeuds.
Blindage : ceinture, 102 mm; porit principal et pont le plus bas, 38 mm.
Armement (en 1942) : 8 canons de 127 mm AA ; 4 quadruples de 27,94 mm AA et 30 canons de 20 mm AA.
Avions (en 1942) : 29 chasseurs; 36 bombardiers en piqué et 15 bombardiers-torpilleurs.
Équipage : 2 367 officiers et hommes du rang.

Les termes du traité naval de Washington limitaient l'US Navy à 135 000 t de porte-avions, et ainsi elle ne pouvait construire que 14 700 t de porte-avions supplémentaires après l'achèvement du Lexington, du Saratoga, du Ronger, du Yorktown et de l'Enterprise. En conséquence, en 1935, une version améliorée du Ronger fut commandée, dotée d'une vitesse et d'un blindage modestes, mais d'une grande capacité d'emport d'avions. Les ingénieurs du Bureau of Ships profitèrent de cette mise en chantier pour éliminer les plus graves défauts du Ranger. Le nouveau porte-avions reçut ainsi une super-structure d'îlot plus appropriée et une meilleure compartimentation.

L'USS Wasp (CV.7) fut mis en service en avril 1941 et effectua des missions d'entraînement dans l'Atlantique. Fin mars 1942, il vint en Méditerranée pour transporter des Spitfire à Malte. Au début de juillet, le navire quitta San Diego pour le Pacifique Ouest et participa aux débarquements à Guadalcanal, où ses avions effectuèrent plus de trois cents sorties. Le porte-avions manqua la bataille des Salomons orientales, ayant été détaché pour se ravitailler, et il retourna à Nouméa pour embarquer des chasseurs affectés aux Marines américains installés à Guadalcanal.

Au début de l'après-midi du 15 septembre 1942, le Wasp fit décoller ses chasseurs, mais, peu après, il fut atteint par trois torpilles lancées par le sous-marin japonais I-19. Deux d'entre elles le frappèrent sur babord, près des citernes d'essence d'aviation, tandis que la troisième frappait plus haut et endommageait définitivement le système de ravitaillement en combustible.

Le navire fut très rapidement en feu et l'incendie s'avéra impossible à contenir, les torpilles ayant aussi rompu les manches à incendie. En moins d'une heure, l'ordre d'abandonner le navire fut donné et il continua à brûler pendant encore trois heures et demie. Finalement, le destroyer Lansdowne le coula.

En définitive, le Wasp se révéla le moins performant de tous les porte-avions américains.

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: