Tagged under: Etats Unis ,

USS Saratoga (Etats-Unis)

Caractéristiques
USS Saratoqa
Déplacement : 36 000 t standard ; 47 700 t à pleine charge.
Dimensions : longueur, 270,66 m hors tout; largeur, 32,20 m coque; tirant d'eau, 9,75 m.
Appareil moteur : 4 groupes de turbogénérateurs; 8 moteurs électriques; 16 chaudières développant 156660kW (210000ch).
Vitesse : 34 nwuds.
Blindage : ceinture, 152 mm; pont d'envol, 25 mm; pont principal, 51 mm; pont le plus bas, 25-76 mm; barbettes, 152 mm.
Armement (en 1945) : 8 canons de 127 mm à double emploi, 24 quadruples Bofors de 40 mm AA, 2 canons doubles de 40 mm AA et 16 canons de 20 mm AA.
Avions (en 1945) : 57 chasseurs et 18 bombardiers-torpilleurs.
Équipage (en 1945) : 3 373 officiers et hommes du rang.

Comme son jumeau Lexington, l'USS Saratoga (CV.3) fut lancé en 1925, au terme de trois ans de transformations de la coque d'un croiseur de bataille inachevé. A l'instar de son homologue, il joua un rôle majeur dans le développement du concept de task-force de porte-avions rapides et, à partir de 1928, les deux unités prirent part aux manoeuvres de la flotte du Pacifique.

Au moment de Pearl Harbor, le « Sara » était de retour à San Diego, sur la côte ouest des Etats¬Unis, où il subit une rapide refonte. Le navire fit ensuite route vers le théâtre des opérations et prit part avec son jumeau Lexington à une tentative pour secourir l'île de Wake, tentative qui devait avorter.

Le « Sara » fut utilisé pour trans¬porter des avions de renfort vers le Pacifique Central. Il manqua ainsi la bataille de Midway; mais il constitua un renfort bienvenu le 8 juin, le jour suivant la perte du York¬town. Ses chasseurs et ses bombardiers en piqué reçurent la mission d'affaiblir les défenses de Guadalcanal, le 7 août 1942, avant le grand débarquement amphibie des Marines américains. Les Japonais ripostèrent vigoureusement à ce défi, et, le 20 août, une puissante task-force ennemie s'approcha des Salomons orientales.

Le Saratoga, l'Enterprise et le Wasp furent lourdement engagés dans la bataille des Salomons orientales. Le 31 août, à l'aube, le « Sara » fut torpillé par le sous-marin I-68. Le porte-avions ne fut pas gravement endommagé par le coup, en dépit de l'inondation totale d'une chambre de chaudières et d'une autre partielle, mais une défaillance de son installation électrique mit bientôt ses machines hors service.

Après deux heures de travail acharné, le navire recouvra une puissance limitée et atteignit Pearl Harbor six jours plus tard; les réparations furent achevées en six semaines. En 1943-1944, le Sara¬toga prit part au grand parcours de « sauts d'îles » à travers le Pacifique, et, en 1944, il fut détaché en Insulinde, où il collabora avec la flotte britannique d'Extrême-Orient attaquant les Japonais à Java et à Sumatra. Le 21 février 1945, le porte-avions fut touché tandis qu'il appuyait le débarquement des Marines à Iwo Jima. Les dommages subis étant importants et le navire prenant de l'âge, on l'assigna à des tâches d'entraînement à Pearl Harbor.

Le 25 juillet 1946, il est coulé au large des atoll Bikini dans le cadre de l'opération Crossroads, une série de tests nucléaires.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: