Tagged under: Australie ,

Melbourne (Australie)

Caractéristiques
Melbourne
Déplacement : 16 000 t staridard, 20 320 t à pleine charge.
Dimensions : longueur, 213,82 m; largeur, 24,38 m; tirant d'eau, 7,62 m; largeur du pont d'envol, 32 m.
Appareil moteur : turbines à vapeur à engrenages à 2 arbres développant 42 000 ch.
Vitesse : 23 noeuds.
Armement : 4 canons AA jumelés de 40 mm et 4 simples.
Aviation embarquée : voir texte.
Équipage : 1 425 officiers et matelots (en tant que bâtiment amiral).
Équipement électronique : 1 radar de veille aérienne LW-02, 1 radar de veille surface Type 2930, 1 radar de navigation Type 978, 1 radar d'aide à l'appontage SPN-35, 1 système TACAN et 1 système ECM.

La construction des six porte-avions britanniques de la classe Majestic fut arrêtée après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Cependant, les marines australienne et canadienne s'étant montrées intéressées par l'acquisition de porte-avions, deux unités furent achevées ultérieurement, le Terrible (acheté par les Australiens et rebaptisé Sydney) et le Magnificent (prêté aux Canadiens sous ce nom).

Les travaux de réalisation d'un troisième bâtiment, le Majestic, démarrèrent en 1948, mais il s'agissait d'une version considérablement modifiée, dotée de vingt-cinq canons antiaériens de 40 mm, d'une piste oblique de 5,5° d'inclinaison, d'un nouveau dispositif d'arrêt, d'un miroir d'appontage et d'une catapulte à vapeur; l'équipement électronique fut également amélioré grâce à l'installation de trois radars altimétriques Type 277Q, d'un radar de veille surface type 293 et d'un radar de navigation Type 978.

Mis en service dans la flotte australienne sous le nom de Melbourne (R 21) en octobre 1955, ce navire embarquait un groupe aérien formé de huit chasseurs à réaction De Havilland Sea Venom, douze avions de lutte ASM à turbopropulseur Fairey Gannet et deux hélicoptères de recherche et de sauvetage Bristol Sycamore. Le Melbourne opéra entre 1963 et 1967 en tant que bâtiment amiral de la marine australienne, son effectif aérien se réduisant alors à quatre Sea Venom, six Gannet et dix hélicoptères Westland Wessex HAS.Mk 31B.

A la fin de l'année 1967, Il subit une refonte destinée à renforcer les ponts, les ascenseurs, la catapulte et le dispositif d'arrêt, à moderniser l'équipement radar et les systèmes de communications, et à, réduire l'armement antiaérien. Ces transformations avaient pour but de permettre le transport et la mise en oeuvre des avions d'attaque Douglas A-4G Skyhawk et de lutte ASM Grumman S-2E Tracker. Les nou-veaux radars étaient pour partie néerlandais et pour partie américains, mais les anciens systèmes Type 293 et Type 978 furent conservés. Le groupe aérien comportait désormais quatre Skyhawk, six Tracker et les dix hélicoptères Wessex; il fut cependant à nouveau changé à partir de 1972, se composant alors de huit Skyhawk, six Tracker et dix hélicoptères de lutte ASM Westland Sea King HAS.Mk 50, plus deux ou trois hélicoptères de recherche et de sauvetage Wessex.

Après deux autres modernisations de novembre 1972 à juillet 1973 puis en 1978 (pour le faire durer jusqu’en 1985), le porte-avions est finalement décommissionné le 30 juin 1982 et le 14 mars 1983, le gouvernement annonce que le Melbourne ne serait pas remplacé bien qu'à de nombreuses reprises son remplacement est évoqué mais à chaque fois refusé ou annulé.

Il a été racheté par la République populaire de Chine en 1985 pour 1,4 millions de dollars, officiellement pour être démantelé, mais il fut étudié dans le cadre du programme alors secret de porte-avions de la marine chinoise. Le transporteur n'a pas été démantelé depuis de nombreuses années; selon certaines rumeurs, il n'a pas été complètement rompue jusqu'en 2002.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: