Tagged under: Italie ,

Giuseppe Garibaldi (Italie)

Caractéristiques
Déplacement : 10 100 t standard, 13 139 t à pleine charge.
Dimensions : longueur, 179 m; largeur, 30,40 m; tirant d'eau, 6,70 m.
Appareil propulsif : 4 turbines à gaz Général Electric (Fiat/GE LM2 500) développant 80 000 ch (59 655 kW) à 2 hélices.
Vitesse : 30 noeuds. Aviation embarquée : 12 hélicoptères SH-3D Sea King ; possibilité de parking sur pont d'envol pour 6 autres appareils.
Armement : 6 tubes lanceurs pour 12 missiles surface-surface Teseo Otomot Mk 2 SSM, 2 systèmes à barillet octuple pour missiles antiaériens à courte portée Albatros (56 missiles disponibles), 3 affûts doubles de 40 mm AA avec conduite de tir Dardo, 2 batteries triples de tubes lance¬torpilles de 325 mm ASM (modèles Mk 46 et Whitehead AS244/S).
Équipement électronique : 1 radar RAN 3L 3D, 1 radar de recherche aérienne RAT 31, 1 radar de recherche aérienne RAN lOS, 1 radar de veille surface SPS 702, 3 radars de conduite de tir RTN 20X Dardo.
Équipage : 550 officiers et matelots.

La quille du porte-aéronefs Giuseppe Garibaldi a été posée en mars 1981 dans les chantiers navals de Monfalcone par la société Fincantieri. Le 11 juin 1983, le navire fut lancé pour être commisionné le 30 septembre 1985. Le Giuseppe Garibaldi entra en service en 1985 pour remplacer deux croiseurs porte-hélicoptères de 6 500 t.

Essentiellement conçue avec son appareil moteur à turbine à gaz, pour tenir le rôle de porte¬hélicoptères, le Giuseppe Garibaldi est également capable d'embarquer et de mettre en ceuvre des avions de chasse Sea Harrier à décollage vertical. Le pont d'envol a 173,80 m de long sur 21 m de large, il est pourvu à l'avant d'un tremplin d'envol. Le hangar mesure 110 m de long sur 15 m de large et 6 m de haut, il est spécialement aménagé pour recevoir douze hélicoptères Agusta Sea King ou dix avions Sea Harrier à décollage vertical et un Sea King, selon la version choisie; mais la hauteur utilisable autorisera l'embarquement d'hélicoptères Meridionali CH-47 Chinook selon les besoins. 


Le navire est équipé de deux ascenseurs, l'un en avant et l'autre en arrière de l'îlot, et lé pont d'envol est jalonné par six spots d'appontage et de décollage matérialisés au sol, suffisamment espacés pour la mise en ceuvre opération¬nelle des hélicoptères. Le Giuseppe Garibaldi a pour mission spécifique la lutte ASM et la protection des forces navales ainsi que des convois de commerce contre ce danger, aussi est-il équipé comme navire amiral d'un poste de commandement et de contrôle ainsi que d'un système de communications intégré pour les opérations amphibies. Selon les circonstances, il peut encore transporter six cents hommes de troupe pendant de courtes périodes.

La gamme étendue de ses moyens d'action lui permet également d'opérer isolément en tant qu'unité de surface. Afin de permettre le déploiement des hélicoptères par gros temps, il est équipé de stabilisateurs de roulis à ailerons (deux paires), et ses capacités de maintenance aviation lui permettent non seulement d'assurer le service normal des escadrilles, mais aussi de servir comme force d'éclairage des hélicoptères ASM pour l'escorte de bâtiments de guerre. 

Le traité signé à la fin de la Seconde Guerre mondiale interdisait à l'Italie de posséder des porte-avions, aussi, le Giuseppe Garibaldi a d'abord utilisé uniquement des hélicoptères jusqu'en janvier 1989, date à laquelle la Marina Militare fut autorisée à acquérir 18 AV-8B Harrier II dont 2 biplaces pour l'entrainement. Ces derniers ont été livrés en 1991, les 16 autres étant mis en service entre 1994 et 1997. Basés à Tarente-Grottaglie, ils ont subi en 2010 une seule perte depuis qu'ils sont opérationnels.

La Marina Militare souhaite les remplacer par des F-35 mais ils ne pourront être mit en œuvre depuis ce navire. Depuis 2009, un second porte-aéronefs italien, le Cavour, l'épaule dans ses missions.

Durant l'intervention militaire de 2011 en Libye au sein de l'OTAN, huit Harrier ont effectué 1 211 heures de vol sur un total de 1 921 heures effectué par l'ensemble du groupe aérien embarqué à bord du Garibaldi qui comprenait également des hélicoptères EH-101, SH-3D et AB-212. Les avions de combat ont largué 160 bombes guidées durant cette opération.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: