Tagged under: Etats Unis ,

USS St Lô (Etats-Unis)

Caractéristiques
USS St Lô
Déplacement : 7 800 t standard ; 10 400 t à pleine charge.
Dimensions : longueur, 156,13 m hors tout; largeur, 39,92 m sur le pont d'envol ; tirant d'eau, 6,86 m.
Appareil moteur : 2 machines à vapeur à triple expansion développant 6 715 kW (9 000 ch).
Vitesse : 19 nwuds. Blindage : aucun.
Armement : 1 canon de 127 mm AA ; 8 Bofors doubles d 40 mm AA et 20 canons de 20 mm AA.
Avions (octobre 1944) : 17 chasseurs Grumman F4F Wildcat et 12 bombardiers-torpilleurs Grumman TBF Avenger.
Équipage : 860 officiers et hommes du rang.

Le succès des CVE construits à partir de la coque d'un cargo conduisit les autorités navales américaines à imaginer un nouveau type de navire, plus économique à produire que les traditionnels porte-avions, qui reprendrait dans ses plans le plus grand nombre d'éléments propres aux navires de commerce tout en étant dès l'origine un bateau destiné au combat. En tout, cinquante unités de ce nouveau type Casablanca (CVE.55-104) ont été mises en chantier après 1942.

En dépit d'un pont d'envol court (152,40 m par 39,90 m), les bâtiments de cette classe comportaient deux ascenseurs et une catapulte. La manceuvrabilité de ces porte-avions était grandement facilitée par l'existence de deux arbres d'hélice mus par deux machines à vapeur à triple expansion de type classique.

L'USS St Lô (CVE.63) fut mis sur cale sous le nom de Chopin Boy (AVG.63) au chantier Henry Kaiser de Vancouver en janvier 1943. Mais il fut rebaptisé Midway en avril en l'honneur de la récente bataille et entra en service en octobre 1943. Le 15 septembre 1944, le CVE.63 perdit son nom prestigieux au profit d'un navire plus important et devint l'USS St Lô.

Le petit porte-avions avait déjà effectué deux convoyages d'avions dans le Pacifique et participé aux débarquements amphibies à Saipan, Eniwetock, Tinian et Moro-tai. En octobre 1944, il fit partie de Taffy Three, élément le plus au nord de l'armada qui combattait les Japonais à la bataille du golfe de Leyte. Ce groupe septentrional de porte-avions d'escorte, couvrant le débarquement amphibie, avait subi un sévère bombardement de presque trois heures, le matin du 25 octobre 1944, de la part de la flotte de surface japonaise.

Après une accalmie d'une heure, cinq Zeros surgirent à basse altitude avant de grimper rapidement à 1 525 m, puis de plonger droit sur le pont d'envol. Deux appareils qui attaquaient le Fanshaw Boy changèrent brusquement de cible pour se diriger vers le St Lô, frappant à 10 h 35 son pont d'envol vers l'arrière; cinq minutes plus tard, une formidable explosion dévasta le porte-avions, qui fit 100 morts et de nombreux blessés. Il coulait au bout d'une heure, devenant ainsi le premier navire américain à sombrer à la suite d'une attaque kamikaze.

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: