Imprimer
Catégorie : Missiles
Écrit par Super User
Affichages : 1768
Tagged under: Etats Unis ,

USS Sangamon (Etats-Unis)

Caractéristiques
USS Sangamon
Déplacement : 10 500 t standard, 23 875 t à pleine charge.
Dimensions : longueur, 168,71 m hors tout; largeur, 34,82 m au niveau du pont d'envol ; tirant d'eau, 9,32 m.
Appareil propulsif : 2 groupes de turbines à vapeur développant 10 070 kW (13 500 Ch).
Vitesse : 18 noûuds.
Blindage : aucun.
Armement : 2 canons de 127 mm AA, 2 quadruples Bofors de 40 mm AA, 7 bitubes Bofors de 40 mm AA et 21 canons de 20 mm AA.
Avions (en 1942) : 12 chasseurs Grumman F4F Wildcat, 9 bombardiers en piqué Douglas SBD Dauntless et 9 bombardiers torpilleurs TBF Avenger.
Équipage : 1 100 officiers et matelots.

Bien que la production des porte avions d'escorte soit devenue une priorité absolue en 1942, le taux de mise en service de ces porte-avions était limité par le nombre de coques disponibles. Quatre pétroliers de l'US Navy récemment construits - le Sangamon (A0.28), le Santee (A0.29), le Chenango (A0.31) et le Suwannee (A0.33) - furent retirés du service en janvier 1942, reclassés AVG (Aircraft Escort Vessels, porte-avions d'escorte) et débarrassés de leurs structures et de leurs installations spécifiques à l'occasion d'une conversion de six à huit mois.

Bien qu'il s'agisse également d'adaptations, les unités de la classe Sangamon étaient encore plus réussies que les précédents porte-avions d'escorte, car elles étaient plus grandes et plus rapides. Conçues comme pétroliers, elles avaient leurs machines tout à fait à l'arrière, de sorte que les petits conduits de fumée provoquaient moins d'interférences avec les opérations en vol. Bien qu'il fût prévu de les équiper de deux catapultes, la seconde ne fut installée qu'en 1944. Par ailleurs, de grandes ouvertures assuraient une excellente aération du hangar.

Le Sontee (AVG.29, puis CVE.29) fut le premier à être mis en service (24 août 1942). Il fut suivi le lendemain du USS Songamon (CVE.26), le 19 septembre du Chenango (CVE.28) et cinq jours plus tard du Suwannee (CVE.27). Du fait de la grave pénurie de porte-avions dont souffrait l'US Navy à la fin de 1942 et au début de 1943, de leurs bonnes performances et du nombre d'avions qu'ils pouvaient embarquer, ces bâtiments furent plus souvent engagés avec la flotte principale que d'autres CVE et opérèrent souvent de conserve.

Les quatre unités participèrent également à la bataille du golfe de Leyte, formant la Taffy One (sous les ordres du contre-amiral Thomas L. Sprague) qui faisait partie du Task Group 77.4. Gravement endommagé le 25 octobre par une attaque de kamikazes et, peu de temps après, par une torpille tirée par le sous-marin I-56, le Sontee réussit néanmoins à survivre. Ensuite, un kamikaze, ayant manqué le Sangomon, toucha le Suwannee. Néanmoins, les trois navires étaient toujours opérationnels au printemps 1945. Le 4 mai, le Songamon subissait de graves avaries du fait d'un kamikaze ; on dénombrait à son bord 11 morts, 21 blessés graves et 25 disparus, mais comme ses jumeaux, le porte-avions se montra suffisamment résistant pour reprendre du service.

Il a ensuite été vendu à Hillcone Steamship Company, San Francisco,le 11 Février 1948, il passe par plusieurs propriétaires dans les années 1950, et, finalement, a été démantelé à Osaka, au Japon à partir de Août 1960.