Tagged under: 1939-1945 , Royaume Uni ,

Fairey Firefly (Royaume-Uni)

Caractéristiques Fairey Firefly F.Mk I
Type : chasseur biplace.
Moteur : Rolls-Royce Griffon IIB à 12 cylindres en V de 1 735 ch.
Performances : vitesse maximale à 4 267 m, 509 km/h; plafond pratique, 8 534 m; distance franchissable, 2 092 km.
Poids : à vide, 4 423 kg; maximal au décollage, 6 359 kg.
Dimensions : envergure, 13,56 m; longueur, 11,46 m; hauteur, 4,14 m; surface alaire, 30,47 m².
Armement : 4 canons de 20 mm; 8 roquettes de 27,200 kg ou 2 bombes de 454 kg.

Comptant parmi les meilleurs avions jamais déployés par l'aéronavale bri­tannique, le Fairey Firefly eut une carrière opérationnelle longue de près de quinze ans, et, au total, 1 702 exemplaires de ses différentes versions furent construits, avant que la production soit finalement arrêtée, en 1956.

Le prototype effectua son vol ini­tial le 22 décembre 1941, et les pre­miers Firefly Mk I de série entrèrent en service au mois de mars 1943. Des appareils de ce modèle réalisés ultérieurement reçurent un radar ASH et devinrent les chasseurs de reconnaissance Firefly FR.Mk I. Un certain nombre de chasseurs de nuit Firefly NF.Mk I furent également assemblés; ils possédaient une radio spéciale pour le vol de nuit et des carénages d'échappement.

Une autre version de chasse de nuit, le Firefly NF.Mk II, fut munie d'un radar AI.Mk X monté sur chaque aile, tan­dis que le Firefly F.Mk IA représen­tant un dérivé du Mk I converti aux normes FR.Mk I par l'addition d'un radar ASH. Une variante d'essai pourvue d'un moteur Griffon 61 et d'un radiateur de nez reçut la dési­gnation de Firefly F.MK 3, mais elle fut supplantée par le chasseur de reconnaissance Firefly FR.Mk 4, qui était propulsé par un Griffon 74.

Ce dernier entra en service en 1946, mais, à partir de 1948, il céda la place aux variantes du Firefly Mk 5, dotées d'un équipement amélioré, les FR.Mk 4 subsistants étant transformés en remorqueurs de cible Firefly TT.Mk 4. L'avion d'attaque et de reconnaissance anti-sous-marine Firefly AS.Mk 6 fut la dernière ver­sion à opérer en première ligne; 152 exemplaires en furent livrés, dont certains étaient des Mk 5 direc­tement convertis sur les chaînes de fabrication, et beaucoup d'autres Mk 5 plus anciens furent également mis à ce standard.

Le Firefly donna en outre nais­sance à des variantes d'entraînement et d'avions-cibles, dont la dernière à être réalisée fut, en 1956, le drone Firefly U.Mk 9.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: