Tagged under: 1939-1945 , Royaume Uni ,

Fairey Barracuda (Royaume-Uni)

Caractéristiques Fairey Barracuda Mk II
Type : bombardier en piqué et bombardier torpilleur triplace embarqué.
Moteur : Rolls-Royce Merlin 32 à 12 cylindres en V de 1 640 ch.
Performances : vitesse maximale à 533 m, 367 km/h ; temps de montée à 1 524 m, 6 mn; plafond pratique, 5 060 m; distance franchissable, 1 851 km.
Poids : à vide, 4 241 kg ; maximal au décollage, 6 396 kg.
Dimensions : envergure, 14,99 m; longueur, 12,12 m; hauteur, 4,60 m; surface alaire, 34,09 m².
Armement : 2 mitrailleuses Vickers « K» de 7,7 mm dans l'habitacle arrière; 1 torpille de 735 kg, ou 4 grenades anti-sous­marines de 204 kg, ou 6 bombes de 113 kg.
 

Destiné à remplacer l'Albacore, qui était lui-même le successeur du Swordfish, le Fairey Barracuda était un avion beaucoup plus perfectionné qui, répondant à une spécification de 1937, fut conçu comme un monoplan de haute performance. Il devait à l'origine être propulsé par un Rolls­Royce Exe, et l'abandon de ce moteur retarda considérablement le programme, la structure de l'appa­reil devant être modifiée pour lui permettre de recevoir un moteur Merlin du même constructeur. Il fal­lut donc attendre le 7 décembre 1940 pour que le prototype du Barracuda quitte le sol pour la première fois, et il fut tout de suite manifeste que les performances de ce gros avion seraient limitées par la puissance dis­ponible, le Barracuda Mk I étant équipé d'un Merlin XXX de 1 260 ch et les Barracuda Mk II et Mk III d'un Merlin 32 de 1 640 ch.

A une épo­que où la priorité était surtout don­née à la production de machines réservées à la Royal Air Force, les livraisons du Barracuda à l'aérona­vale britannique démarrèrent lente­ment, et le Barracuda Mk I com­mença à entrer en service dans la Fleet Air Arm au mois de jan­vier 1943.

Cet appareil, construit à 23 exemplaires, ne constituait en fait qu'une sorte de modèle d'évaluation opérationnelle. Les versions princi­pales furent donc le Barracuda Mk II, qui était doté d'un radar ASV Mk IIN et dont 1 635 unités sortirent des usi­nes Fairey, Blackburn, Boulton Paul et Westland, et le Barracuda Mk III, bombardier torpilleur et avion de reconnaissance qui, pourvu d'un radar ASV Mk X, fut produit à 912 exemplaires.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: