Imprimer
Catégorie : Bombardiers 1914-1918
Affichages : 1997
Tagged under: 1914-1918 , Royaume Uni ,

Handlev Paae V/1500 (Royaume-Uni)

Caractéristiques Handley Page V/1500
Type : bombardier lourd à long rayon d'action.
Moteurs : 4 Rolls-Royce Eagle VIII de 12 cylindres en V de 375 ch.
Performances : vitesse maximale à 2 000 m, 159 km/h; plafond pratique, 3 355 m; distance franchissable, 2 100 km.
Poids : à vide, 7 983 kg ; maximal au décollage, 13 608 kg.
Dimensions : envergure, 38,40 m; longueur, 19,51 m; hauteur, 7,01 m; surface alaire, 278,70 m².
Armement : 1 ou 2 mitrailleuses Lewis de 7,7 mm dans des positions de tir de nez, ventrale, dorsale ou de queue, et 1 charge de bombes maximale de 3 402 kg.

Conçu et développé en vue de don­ner à la RAF la possibilité d'attaquer des objectifs allemands à partir de bases situées en Grande-Bretagne, le Handley Page V/1500 peut être con­sidéré comme le premier bombardier stratégique digne de ce nom. De plus grandes dimensions que le 0/100 et que le 0/400, le V/1500 - dont la propulsion était assurée par quatre moteurs Rolls-Royce mon­tés deux par deux en tandem entre les deux plans de la voilure - pré­sentait certains points communs avec ses prédécesseurs.

Le prototype, assemblé par Hand­ley Page à partir d'éléments fabri­qués par Harland & Wolf, vola pour la première fois en mai 1918, avec un unique radiateur pour le refroi­dissement de ses quatre moteurs. Confiés à un équipage de cinq à sept hommes, les exemplaires de série furent dotés quant à eux de deux radiateurs de forme hexagonale desservant chacun deux moteurs.

Au moment de la signature de l'armistice, seuls trois V/1500, pris en compte par le Squadron 166 basé à Bircham en vue d'attaquer des objectifs stratégiques en Allemagne, étaient opérationnels. L'appareil ne fut que très peu utilisé au lendemain des hostilités par la RAF, qui le rem­plaça par le Vickers Vimy. Un V/1500 accomplit cependant la première liaison entre la Grande-Bretagne et l'Inde, du 13 au 30 décembre 1918, via Rome, Malte, Le Caire et Bag­dad. Cette même machine devait être utilisée en mai 1919 pour bom­barder Kaboul, lors de la rébellion afghane. Un autre V/1500 fut convoyé par bateau à Terre-Neuve en vue d'effectuer la traversée de l'Atlantique Nord; il ne devait en fait jamais prendre le départ, Alcock et Brown ayant réussi cet exploit peu de temps auparavant sur un Vickers Vimy. Les appareils restants reçurent en 1924 l'appellation H.P.15.