Makarov de 9 mm (Russie)

Image

Calibre : 9 mm.
Poids : 663 g (vide).
Longueur : totale, 160 mm; du canon, 91 mm.
Vitesse initiale : 315 m/s.
Capacité du chargeur : 8 cartouches.

Le pistolet automatique Makarov a été conçu en U.R.S.S. à la fin des années cinquante. Les agences occi­dentales relevèrent sa présence, pour la première fois, au début des années soixante. Sur le plan géné­ral de sa conception, il s'agit d'une version plus grande du Walther PP allemand, un pistolet qui fit son apparition en 1929 et considéré depuis comme l'un des meilleurs de sa catégorie. Néanmoins, le Makarov utilise une cartouche de 9 mm dif­férente de celles en usage ailleurs ; il s'agit, sur le plan de la puissance, d'un type intermédiaire entre la 9 mm Parabellum et la 9 mm Courte. L'uti­lisation de cette munition permet au Makarov de disposer d'un méca­nisme de recul des pièces mobiles dépourvu des complications qu'en­geridrerait l'usage d'une cartouche plus puissante. La cartouche du Makarov semble être basée sur un modèle de munition datant de la Seconde Guerre mondiale, l'Ultra, refusé par les Allemands mais qui avait mobilisé l'attention des Occi­dentaux pendant quelque temps. Finalement, l'Ultra n'a pas été fabri­quée à l'Ouest et ce sont les Sovié­tiques qui reprirent le projet à leur compte, baptisèrent la munition Makarov et l'utilisèrent également pour leur pistolet-mitrailleur Stechkin.


Les soldats russes connaissent le Makarov sous l'appellation de PM (Pistole Makarov). Utilisé par l'Armée russe, le Makarov l'est aussi par presque toutes les ex armées du pacte de Varsovie et par bon nom­bre de forces de police des anciens pays de l'Est. C'est une arme solide, robuste et simple, à laquelle on peut se fier même dans les pires condi­tions.


Le Makarov a également été manufacturé en dehors de la Russie.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: