P1 et P5 Walther (République Fédérale d’Allemagne)

Image

Caractéristiques
P1
Calibre : 9 mm.
Poids : 960 g (chargé).
Longueur : totale, 218 mm; du canon, 124 mm.
Vitesse initiale : 350 m/s.
Capacité du chargeur : 8 cartouches.


P5
Calibre : 9 mm.
Poids : 885 g (chargé).
Longueur : totale, 180 mm; du canon, 90 mm.
Vitesse initiale : 350 m/s.
Capacité du chargeur : 8 cartouches.

L'un des modèles de pistolet les plus réputés et appréciés de la Seconde Guerre mondiale a sans conteste été le Walther Pistole 38, ou P38, uti­lisant la munition de 9 mm. Cette arme est toujours fabriquée actuel­lement à la Carl Walther Waffenfa­brik d'Ulm sous la nouvelle désigna­tion de Walther P1. Les versions fabriquées pour le marché civil por­tent, elles, toujours la désignation de P38.


Le changement principal apporté par ce Pl, par rapport à la version de la dernière guerre, consiste à présenter un cadre plus léger que celui d'acier plein d'antan. Sinon, les seules différences apparentes sont les marques distinctives gravées sur l'arme. Le PI est une excellente arme de combat qu'utilisent les for­ces armées ouest-allemandes, ainsi que celles d'autres nations telles que le Portugal et le Chili.


Le P5 Walther est un modèle encore plus moderne, construit au départ pour la police ouest­allemande qui avait demandé un mécanisme de détente à double action couplé à de bons critères de sûreté. Le résultat en fut une arme très compacte, au dessin parfaite­ment réussi, avec le système de double action demandé ainsi que quatre éléments de sûreté internes. Premier de ces éléments : le percu­teur est placé hors de la ligne de frappe du chien sauf si l'on presse réellement sur la détente.

Autre élément de sécurité : même si le chien est lâché par autre chose qu'une pression délibérée sur la détente, le percuteur ne frappera pas la cartouche. Le chien possède lui­même un cran qui forme le troisième élément de sûreté. Pour chapeauter l'ensemble, le pistolet ne fera pas feu si la glissière n'est pas hermétique­ment fermée, le canon correctement rivé à elle.


Avoir pu inclure tous ces mécanis­mes de sûreté dans un aussi petit pis­tolet que le P5 est un tour de force technique. Néanmoins, le P5 reste une arme facile à manier. De plus, sa ligne sobre évite qu'il ne se prenne dans les vêtements quand on le manipule au cours d'opérations dans un environnement civil.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: