Tagged under: Russie ,

BTR-50PK (Fédération de Russie)

Caractéristiques BTR-50PK
Équipage : 2 + 10 hommes.
Moteur : Diesel Model V-6 refroidi par eau développant 240 ch (179 kW).
Dimensions : longueur, 7,08 m; largeur, 3,14 m ; hauteur (hors armement), 1,97 m.
Performances : vitesse maximale sur route, 44 km/h; rayon d'action, 400 km ; pente maximale, 70 % ; franchissement d'obstacle vertical, 1,10 m; tranchée, 2,80 m; amphibie pour franchissement de gué.

Le BTR-50P a été le premier chenillé blindé de transport de troupes uti­lisé par l'Armée rouge. Mis en ser­vice au milieu des années soixante, il est basé sur le châssis du char léger amphibie PT-76 dont la tourelle a été remplacée par une superstructure adaptée. A l'inverse du pilote et du chef de bord, instal­lés à l'avant de l'engin, les dix hom­mes transportés ne sont protégés par aucun blindage. Ils prennent place sur des bancs latéraux dans un compartiment découvert sur­monté d'une mitrailleuse de 7,62 mm. Le véhicule n'est pas équipé NBC. Des rampes ont été prévues à l'arrière de la coque pour permettre le transport d'un canon antichar de 57 mm ou de 85 mm. Cette pièce peut, si nécessaire, être utilisée de l'intérieur de l'engin. Plus récent, le BTR-50PK est doté d'un caisson entièrement blindé et d'un équipe­ment NBC. Sa mitrailleuse de toit de 7,62 mm n'est cependant pas protégée. L'OT-62 est un dérivé amélioré du BTR-50PK fabriqué par les Tchèques. Il se distingue exté­rieurement du modèle de base par l'absence de chanfrein dans la par­tie supérieure de la coque. Il existe deux versions command-car du BTR-50 : le BTR-50 PU Model 1 et le BTR-50PU Model 2. Elles possè­dent des habitacles entièrement fer­més et se reconnaissent aisément à la présence, à l'extérieur de la coque, d'antennes de communication, de soutes à bagages et d'un générateur auxiliaire qui permet d'utiliser les équipements électri­ques sans avoir à faire tourner le moteur principal lorsque le véhicule est en position.

Le BTR-50P n'est plus produit. Il a été remplacé dans de nombreuses unités par le BMP-1. Les services de renseignements occidentaux en ont cependant repéré deux versions nouvelles : le démineur MTK et le véhicule d'assistance technique MTP. Le pont arrière du premier est équipé d'un lanceur qui projette vers le sol des cylindres explosifs censés faire sauter les champs de mines à nettoyer. Le second a un toit à bords chanfreinés beaucoup plus haut que celui de son homolo­gue britannique Giant Viper. Il opère en soutien du BMP sur le champ de bataille. Ses chenilles lui confèrent une mobilité tout terrain bien supérieure à celle des camions normalement affectés à cette mission.

La Finlande utilise toujours le BTR-50, comme base d'un véhicule de télécommunication.

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: