Tagged under: Yougoslavie ,

M-980 (Yougoslavie)

Caractéristiques M-980
Équipage : 2 + 8 hommes.
Moteur : Diesel V-8 HS 115-2 développant 260 ch (194 kW).
Dimensions : longueur, 6,40 m; largeur, 2,59 m; hauteur hors tout, 2,50 m.
Performances : vitesse maximale sur route, 60 km/h ; rayon d'action, 500 km; franchissement d'obstacle vertical, 0,80 m; tranchée, 2,20 m; amphibie pour franchissement de gué.

Le premier transporteur de troupes blindé fabriqué par la Yougoslavie fut le M-60P. Comme d'autres véhi­cules contemporains, le M113 amé­ricain par exemple, il s'agissait essentiellement d'un « autobus » destiné à amener l'infanterie sur le champ de bataille où elle combat­tait ensuite à pied. Conscientes des limites de ce genre de machine, les autorités décidèrent la fabrication d'un véritable engin de combat d'infanterie qui, baptisé M-980, fit son apparition en 1975. La période d'études fut extrêmement réduite, grâce à l'utilisation de composants éprouvés, souvent d'ailleurs fabri­qués à l'étranger : moteur Saviem (devenu depuis Renault) du GIAT AMX-10P, roues de route calquées sur celles des chars légers amphi­bies russes de la série PT-76, lan­ceur d'engins antichars « Sagger »  qui équipe de nombreux VTT blindés et chasseurs de chars soviétiques, etc.

A bien des égards, la conception du M-980 rapelle celle du BMP-1 soviétique qui figure du reste en petit nombre à l'inventaire de l'armée yougoslave. Le pilote est assis à l'avant gauche, à côté du moteur. Le chef de bord est placé derrière lui. La tourelle monoplace occupe le centre de la coque. Elle monte un tube de 20 mm qui pointe en site de - 5° à+ 75° et une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm. Ces armes peuvent, le cas échéant, être utilisées contre des avions ou des hélicoptères évoluant à' basse altitude. Deux rails lanceurs de mis­siles filoguidés « Sagger » sont fixés extérieurement à l'arrière droit de la tourelle. Les fantassins transpor­tés prennent place dans un compar­timent arrière auquel on accède par deux portes ménagées dans la par­tie postérieure de la coque. Ils peu­vent faire feu de l'intérieur de l'habitacle grâce à des trappes ouvrant sur le toit et équipées de périscopes.Le M-980 est totalement amphi­bie, moyennant l'adaptation d'une ailette d'équilibre et la mise en route des pompes de cale. La pro­pulsion sur l'eau est assurée par les chenilles. Parmi les accessoires dis­ponibles figurent un système d'extincteurs, un dispositif de pro­tection NBC et un émetteur de rideau de fumée. 

Le M-980 marque un certain progrès par rapport au BMP-1 russe : il possède deux lanceurs « Sagger » prêts à l'emploi au lieu d'un seul, et son tube de 20 mm est sans doute plus appro­prié aux missions qu'il remplit que le canon de 73 mm de son homo­logue.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: