Tagged under: Japon ,

Type 73 (Japon)

Caractéristiques Type 73
Équipage : 3 + 9 hommes.
Poids : 13 300 kg.
Moteur : Diesel Mitsubishi refroidi par air développant 300 ch (224 kW).
Dimensions : longueur, 5,80 m; largeur, 2,80 m; hauteur (mitrailleuse comprise), 2 m; hauteur de la coque, 170 m.
Performances : vitesse maximale sur route, 70 km/h ; rayon d'action, 300 km; pente maximale, 60 %; franchissement d'obstacle vertical, 0,70 m; tranchée, 2 m; amphibie après préparation.

 Lors de leur constitution dans les années cinquante, les Forces japo­naises de défense terrestre se virent dotées de half-tracks de transport de troupes d'origine américaine. Le premier véhicule de cette catégorie à être fabriqué localement fut le Type SU 60, mis au point par Mit­subishi Heavy Industries et Komatsu Manufacturing Corporation, qui fut fabriqué jusqu'au début des années soixante-dix. Il s'agissait d'un VTT blindé non amphibie capable de transporter six fantassins avec armes et bagages et un équipage de qua­tre hommes. Plus de quatre cents unités sont en service à l'heure actuelle, dont un certain nombre de dérivés : détecteur NBC, porte­mortiers de 81 et de 107 mm, véhi­cule de génie, etc. Le SU 60 est en cours de remplacement par le Type 73, dont le rythme de fabrica­tion est cependant très lent et dont cent cinquante exemplaires seule­ment ont été produits à ce jour.

 La coque du Type 73 est en alu­minium corroyé. Le pilote est assis à l'avant, ainsi que le chef de bord et que le pointeur. La mitrailleuse de capot de 7,62 mm, comparable à celle du Type 60, peut pivoter sur 30° dans toutes les directions. Le moteur est placé à l'avant gauche de l'engin. Les fantassins transpor­tés sont à l'arrière, dans un compar­timent auquel on accède par deux portes ménagées dans la partie pos­térieure de la coque (et non par une trappe assistée comme dans le cas du M113 ou du M2 Bradley). Ils sont installés face à face sur des bancs latéraux qui peuvent être repliés pour permettre le transport de vivres et de matériel. L'un des soldats sert la mitrailleuse lourde de 12,7 mm, laquelle peut être action­née de l'intérieur de l'habitacle. Le tourelleau est mobile sur 360° en azimut et de - 10° à + 60° en site. Les parois de l'habitacle sont per­cées de deux meurtrières en T, bien inférieures aux modèles sphériques à diascopes qui équipent des engins tels que le Marder ouest-allemand. Une rampe de trois lance-pots fumi­gènes électriques est montée à l'arrière du toit. Elle tire vers l'avant et permet au véhicule de se replier derrière un rideau de fumée lors d'une attaque ennemie.

 Le Type 73 est doté d'une protec­tion NBC et d'équipements pour la vision nocturne, mais il nécessite une longue préparation pour être amphibie : fixation de jupes de flot­taison sur les roues de route de cha­que côté de la coque, montage d'une ailette de stabilisation et adaptation d'opercules sur les échappements et sur les prises d'air pour empêcher le moteur d'être noyé par les infiltrations d'eau.

Il n'existe qu'une version dérivée du Type 73 : l'unité mobile Type 75 qui sert à déterminer la vitesse du vent pour l'emploi des lanceurs de missiles multiples de 130 mm. Le Type 73 est aujourd'hui dépassé, du point de vue tant de son blindage - insuffisant - que de sa puis­sance de feu. Il sera remplacé par le Mechanized Infantry Combat Vehicle qu'étudie actuellement la Mitsubishi Heavy Industries et dont l'armement principal sera le Chain Gun de 25 mm fabriqué par la Hughes Helicopters, lequel équipe déjà le VCI Bradley de l'armée américaine.

En 2001, le Japon a signalé à l' ONU que 337 Type 73 de étaient en service,, bien qu'il semble peu probable qu’ils soient entièrement remplacée pat le type 89 en raison d’un taux de production lent.

 

 

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: