Tagged under: Italie ,

VCC (Italie)

Caractéristiques VCC
Équipage : 2 + 7 hommes.
Poids : 11 600 kg.
Moteur : Diesel GMC Model V6-53 refroidi par eau développant 215 ch (160 kW).
Dimensions : longueur, 5,041 m; largeur, 2,686 m; hauteur (mitrailleuse comprise), 2,552 m et 1,828 m (hors armement).
Performances : vitesse maximale sur route, 64,4 km/h; rayon d'action, 550 km ; pente maximale, 60 % ; franchissement d'obstacle vertical, 0,61 m; tranchée, 1,68m; amphibie pour franchissement de gué.

 Le célèbre fabricant de pièces de marine OTO Melara de La Spezia construit également depuis les années soixante des véhicules blin­dés de transport de troupes. Il a ainsi produit sous licence améri­caine plusieurs milliers de M113 pour le compte de l'armée ita­lienne. Le M113 est sans conteste une excellente machine, mais il souffre de deux défauts majeurs : sa mitrailleuse de 12,7 mm n'est abso­lument pas protégée, et aucune trappe de tir n'a été prévue dans le toit pour permettre aux fantassins transportés de faire usage de leurs armes individuelles. Les Italiens ont donc décidé d'améliorer quelque peu ses plans.

 L'engin ainsi créé, officiellement baptisé VCC-1, mais plus connu sous le nom local de « Camillino », a immédiatement connu un grand succès et a été utilisé en opérations par les forces envoyées au Liban en 1983. A cette date, plusieurs mil­liers d'exemplaires avaient déjà été livrés à l'armée italienne et, depuis, les chaînes tournent pour l'exporta­tion. Deux cents unités équipées de lanceurs de missiles améliorés TOW semblables à ceux qui arment les véhicules M901 ont ainsi été four­nies a l'Arabie Saoudite.

 L'avant du VCC-1 est identique à celui du MI 13, c'est-à-dire que le pilote est assis à gauche, à côté du moteur. Le reste de l'engin, par contre, est de conception nouvelle. Le chef de bord prend place der­rière le pilote, sous une coupole munie de périscopes. La mitrail­leuse lourde de 12,7 mm est montée à droite, sur un tourelleau qui peut pivoter sur 360° et qui est protégé par des blindages frontaux et laté­raux. Les fantassins transportés sont installés à l'arrière. Le haut des parois de leur habitacle est chan­freiné et percé de meurtrières, ainsi que la rampe assistée qui, rabattue, ferme la partie postérieure du compartiment. Une mitrailleuse de 7,62 mm est montée sur le capot arrière. Pour accroître l'espace dis­ponible, les réservoirs à gazole ont été montés extérieurement, de part et d'autre de la rampe d'accès. Le toit est muni de deux ventilateurs qui évacuent les fumées produites par les armes individuelles.

 Le VCC-1 est totalement amphi­bie, et sa propulsion dans l'eau est assurée par ses chenilles à la vitesse maximale de 5 km/h. La prépara­tion est simple, puisqu'il suffit d'adapter une ailette de stabilisation à l'avant de la coque et de brancher les pompes de cale. 

Il est remplacé par le VCC VCC-80 Dardo.

Un dérivé est l'C.13 extrême, véhicule chenillé blindé avec un profil très bas, conçu pour l'exportation, mais apparemment sans résultat.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: