Tagged under: Royaume Uni ,

FV432 (Royaume-Uni)

Caractéristiques FV432
Équipage : 2 + 10 hommes.
Poids : 15 280 kg.
Moteur : un 6 cylindres Rolls­Royce K60 bicarburant développant 240 ch (170 kW).
Dimensions : longueur, 5,251 m; largeur, 2,80 m ; hauteur (mitrailleuse comprise), 2,286 m.
Performances : vitesse maximale sur route, 52,2 km/h; rayon d'action, 483 km ; pente maximale, 60 %; franchissement d'obstacle vertical, 0,609 m; tranchée, 2,05 m; franchissement de gué, jusqu'à 1,066 m.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux prototypes de chenillés blindés de transport de troupes furent mis au point au Royaume-Uni, mais il fallut attendre 1962 pour que l'un d'eux, le FV432 (quelquefois appelé aussi Trojan), soit accepté à l'inventaire de l'armée britannique. Cet engin se rattache à la famille des FV430 dont fait aussi partie le canon automoteur de 105 mm Abbot produit entre 1964 et 1967 par la firme Vickers d'Elswick près de Newcastle. La fabrication du FV432 et de ses nom­breux dérivés fut confiée à GNK Sankey qui, entre 1963 et 1971, en sortit plus de trois mille unités. Le Trojan devait être exporté, mais, victime de la concurrence du M113 américain qui offrait des performan­ces comparables pour un prix bien inférieur, il ne trouva pas d'acqué­reur étranger.

Le rôle essentiel du FV432 est le transport des troupes sur le champ de bataille. Arrivés en vue de l'objectif, les fantassins sont débar­qués, et ils combattent à pied. Contrairement à celle du M113, qui est en aluminium, la coque du FV432 est en acier. Le pilote est installé à l'avant droit, à gauche du moteur et devant le chef de bord. Les hommes sont assis à l'arrière, dans un habitacle auquel on accède par une porte unique ménagée dans la partie postérieure de la coque. Des trappes s'ouvrent dans le toit, mais rien n'est prévu pour permet­tre l'utilisation des armes indivi­duelles depuis l'intérieur de l'engin. Les dix fantassins prennent place cinq par cinq et face à face sur des bancs latéraux qui peuvent être escamotés pour permettre le trans­port de fret ou de matériel. Le FV432 est protégé NBC, mais il n'est pas amphibie. La jupe de flot­taison amovible fournie avec les premiers modèles et qui leur per­mettait de traverser lacs et rivières grâce à la propulsion de leurs che­nilles a été retirée de la circulation, car elle était trop facilement endom­magée par les tirs d'armes légères ou les éclats d'obus. Le Trojan de base est équipé d'une mitrailleuse de 7,62 mm non protégée. Sur les derniers véhicules, elle était montée sur une tourelle arrière.

Le FV432 peut assurer d'autres missions et se transformer suivant les besoins en véhicule spécialisé : ambulance, command-car doté d'appareils de communication très perfectionnés, poseur de mines et de mines antipersonnel, détecteur mobile à radar de surveillance ZB 298 ou à système de repérage d'artillerie et de mortiers Cymbe­line, véhicule de contrôle de tir ou de traitement informatisé des infor­mations, porte-mortiers de 81 mm ou poste de transmissions.

Le FV434 est un blindé atelier capable de déposer le moteur d'un Chieftain, tandis que le FV438 est spécialisé dans la lutte antichar grâce à des missiles guidés Swing­tire. Le FV432 continue à être utilisé dans plusieurs armées à travers le monde.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: