Tagged under: France ,

AMX-10P (France)

Caractéristiques AMX-10P
Équipage : 3 + 8 hommes. Poids : 14 200 kg.
Moteur : Diesel V-8 HS-115V refroidi par eau développant 280 ch (209 kW).
Dimensions : longueur, 5,778 m; largeur, 2,78 m; hauteur totale, 2,75 m; hauteur de la coupe, 1,92 m.
Performances : vitesse maximale sur route, 65 km/h; rayon d'action, 600 km; pente maximale, 60 % ; franchissement d'obstacle vertical, 0,70 m; tranchée, 1,60 m; amphibie pour franchissement de gué.

Destiné à supplanter le AMX-VCI, le AMX-10P a été conçu au milieu des années soixante par les Ateliers de construction d'Issy-les-Mouli­neaux. Sa fabrication a commencé en 1972 dans les Ateliers de cons­truction de Roanne, qui produisent également son proche parent à roues, le véhicule de reconnais­sance AMX-IORC (6 x 6), et les chars principaux AMX-30. Les pre­mières livraisons ont eu lieu en 1973 et, depuis lors, plus de 2 000 uni­tés ont été fournies à l'armée fran­çaise et à des pays tiers : Arabie Saoudite, Emirats arabes unis, Grèce, Indonésie, Mexique et Qatar par exemple.

La coque du AMX-10 est en alu­minium corroyé. Le pilote est assis à l'avant gauche, à côté du moteur. La tourelle à mouvements assistés est en position centrale. Elle monte un tube de 20 mm à double alimen­tation (projectiles HE et perforants) et une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm. Elle est flanquée de deux lance-pots fumigènes et pointe en site de - 8° à + 50° et en azimut sur 360°. Huit cents coups de 20 mm sont normalement empor­tés, ainsi que deux mille cartouches de mitrailleuse. Huit fantassins peu­vent prendre place à l'arrière dans un habitacle auquel on accède par une rampe assistée placée dans la partie postérieure de l'engin et percée de deux meurtrières. Des trappes sont ménagées dans le toit pour permettre le tir à l'arme individuelle.

Le AMX-10 est totalement amphi­bie. Il se déplace sur l'eau grâce à des hydropropulseurs. Il est pro­tégé NBC et offre au chef de bord, au pilote et au canonnier un équi­pement complet pour la vision nocturne.

Parmi ses dérivés figurent une ambulance, un véhicule école pour l'entraînement des troupes, un engin atelier doté d'une grue per­mettant la dépose des moteurs, un lance-missiles antichars armé de quatre HOT, un command-car bap­tisé AMX-lOPC, une station radar mobile RATAC, un tracteur AMX­IOTM pour le remorquage du mor­tier Brandt de 120 mm capable d'emporter soixante obus, un engin d'appui-feu à pièce de 81 mm ou AMX-10 PAC 90 à pièce de 90 mm montée sur tourelle biplace. Ce dernier modèle qui a déjà été com­mandé par les Marines indonésiens est équipé d'une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm. Il peut rece­voir diverses options supplémentai­res, dont une mitrailleuse anti­aérienne et différents systèmes de contrôle de tir. Outre l'équipage de trois hommes, quatre fantassins peuvent prendre place à l'intérieur du véhicule. Les modèles livrés à l'Indonésie ont une flottabilité amé­liorée qui leur permet de guéer sans problème une rivière, mais aussi de gagner la côte par leurs propres moyens à partir de barges de débarquement ancrées au large. Certains d'entre eux sont dotés d'une tourelle arrière monoplace montant un mitrailleuse lourde M2 HB de 12,7 mm.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: