Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 606

Notice: Undefined offset: 42 in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611

Notice: Trying to get property of non-object in /home/www/transtion/www/libraries/joomla/access/access.php on line 611
Tagged under: Belgique ,

SIBMAS, véhicule blindé de transport de troupes (Belgique)
Caractéristiques
SIBMAS
Équipage : 3 + 11 hommes.
Poids : de 14 500 kg à 16 500 kg.
Dimensions : longueur, 7,32 m; largeur, 2,50 m; hauteur, 2,24 m.
Moteur : Diesel MAN turbochargé de 6 cylindres développant 320 ch.
Performances : vitesse maximale sur route, 100 km/h ; autonomie, 1 000 km; gué, amphibie; pente, 70 %; obstacle vertical, 0,60 m; tranchée, 1,50 m.

Au milieu des années soixante-dix, la firme belge BN Constructions Ferroviaires et Métalliques entreprit de développer avec ses fonds pro­pres un véhicule blindé de trans­port de troupes devant être consti­tué d'un certain nombre de pièces déjà utilisées par des véhicules civils. Le premier prototype SIB­MAS fut achevé en 1976 et le second, en 1979. L'un de ces deux prototypes fut testé par l'armée malaisienne, en compétition avec d'autres véhicules proposés par des compagnies européennes, ainsi que nord et sud-américaines. Pour répondre à ses besoins, la Malaisie sélectionna finalement deux véhi­cules : le Condor 4 x 4 conçu par la firme ouest-allemande Thyssen Henschel et le véhicule belge SIB­MAS 6 x 6. La commande pour ce dernier, passée en 1981, se chiffra à 50 millions de dollars, et les pre­mières livraisons s'effectuèrent en 1983. La Malaisie reçut 24 exem­plaires de SIBMAS Armoured Recovery Vehicle (ARV) (Véhicule de dépannage blindé) et 162 exem­plaires de SIBMAS Armoured Fire Support Vehicle 90 (AFSV-90) (Véhicule d'appui-feu blindé SIBMAS-90). Ce dernier avait une tourelle biplace conçue et réalisée par Cockerill, armée d'un canon Cockerill Mk III de 90 mm, d'une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm et d'une autre de même calibre pour la défense antiaérienne, ainsi que d'un système de contrôle de tir OIP.

La caisse du SIBMAS est une construction en acier, entièrement soudée, assurant à l'équipage une protection totale contre les armes à feu individuelles et les éclats d'obus. Le conducteur est assis à l'avant du véhicule, l'équipage se tient au centre et le moteur est placé à l'arrière gauche. Un petit passage relie le compartiment des troupes à une porte située à l'arrière de la caisse, à droite. Des portes s'ouvrent sur chaque flanc et, au sommet du compartiment des troupes, des trappes sont installées. En fonction du modèle, des fentes de tir et des épiscopes sont éven­tuellement aménagés sur les côtés et à l'arrière du compartiment des troupes. Le moteur est couplé à une transmission automatique ZF dispo­sant de six rapports avant et un arrière, ainsi qu'à un convertisseur de couple hydrodynamique. La direction est assistée sur le train avant et, le cas échéant, le véhicule peut être équipé d'un treuil à com­mande hydraulique permettant au SIBMAS de se dépanner lui-même ou de secourir ses confrères ayant subi une défaillance technique.Le modèle de base ne requiert aucune préparation pour être totale­ment amphibie; il est propulsé dans l'eau par ses roues à une vitesse de 11 km/h. On peut se procurer en option des appareils de vision noc­turne, une climatisation, un chauf­fage et un système de protection NBC.

Il est possible également d'équi­per le SIBMAS de la tourelle fran­çaise ESD pourvue d'un canon antiaérien jumelé de 20 mm et d'un radar de surveillance, de la tourelle Lynx de 90 mm et de la tourelle Serval 60/20, ainsi que de toute une gamme d'armes légères telles que les mitrailleuses jumelées de 7,62 mm. L'armement principal est habituellement installé à l'arrière du siège du conducteur.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: