Tagged under: 1939-1945 , Allemagne ,

SIG 33 auf Geschützwagen (Allemagne)

Image

Caractéristiques
SdKfz 138/1
Type : canon automoteur d'appui d'infanterie.
Equipage : 4 hommes. Poids : 11 500 kg.
Moteur : Praga à essence de 6 cylindres développant 150 ch (111,9 kW).
Dimensions : longueur, 4,83 m; largeur, 2,15 m; hauteur, 2,40 m.
Performances : vitesse maximale sur route, 35 km/h; autonomie maximale sur route, 185 km; gué, 0,91 m. Armement : un canon de 150 mm.

La première version du sIG 33 automoteur fut utilisée durant la campagne de France en mai 1940. C'était l'un des modèles les plus sim­ples, avec un sIG 33 installé avec roues et affût sur un char léger PzKpfw I dont on avait retiré la tou­relle. Ainsi naissait le 15-cm sIG 33 auf Geschützwagen I Ausf B. Un bouclier blindé protégeait les quatre hommes d'équipage. Le résultat n'était pas très satisfaisant : le cen­tre de gravité se trouvait nettement trop haut et le châssis restait sur­chargé. Mais surtout le blindage de protection présentait des insuffisan­ces. En 1942, l'adaptation sur le châssis du PzKpfw II fut l'occasion de produire un nouveau modèle, le 15-cm sIG 33 auf Geschützwagen II Ausf C SdKfz 121 où le canon était monté plus bas sur le châssis. Le succès de cette nouvelle arme fut tel que, en 1943, on en construisit une version avec une caisse plus longue : le 15-cm sIG 33 auf Fgst PzKpfw II (SI) Verlânqet.

L'ancien char tchécoslovaque PzKpfw 38(t) fut également converti en porte-canon du sIG 33. En 1942 arrivait le premier d'une série de véhicules baptisés 15-cm sIG 33 (Sf) auf PzKpfw 38(t) Bison SdKfz 138. Sur les premières séries, le sIG 33 était monté à l'avant du châssis entouré d'un bouclier blindé.L'adaptation arme/véhicule se révéla si bonne qu'elle fut institution­nalisée en 1943 par la production d'une nouvelle version aussi bien construite par les usines qu'obtenue par conversion de chars existants. Le moteur était installé à l'avant (contrairement à la première version où il se trouvait à l'arrière), ce qui améliorait le volume du comparti­ment des tireurs. Le SdKfz 138/1 (Sonder Kraftfahrzeug ou véhicule spécial) fut finalement l'engin stan­dard adopté par l'armée allemande jusqu'à la fin de la guerre pour la motorisation du sIG 33. Le SdKfz 138/1 avait quatre hommes d'équi­page, y compris le conducteur, et un approvisionnement de quinze obus à bord, car le compartiment restait exigu.Le sIG 33 fut également installé sur un châssis de PzKpfw III. Ce 15-cm sIG 33 auf PzKpfw III appa­raît en 1941 et utilise un large bou­clier blindé abritant le sIG 33. En fait, le châssis était beaucoup trop gros pour ce type d'arme qui super­tait une installation sur des véhicu­les plus légers. Aussi la production fut limitée à douze véhicules, tous utilisés sur le front de l'Est.

Toutes les versions automoteurs du sIG 33 furent employées selon leur destination d'origine d'appui-feu direct des unités d'infanterie en cam­pagne. Parmi ces modèles, les plus réussis furent probablement le Bison et le SdKfz 138/1. Plus de trois cent soixante-dix véhicules furent cons­truits, et leur production continuait encore à la fin de l'année 1944.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: