Tagged under: 1939-1945 , Etats Unis ,

Rocket, HE, M8 de 4,5 pouces (Etats-Unis)

Caractéristiques Rocket, HE, M8 de 4,5 pouces
Dimensions : longueur, 838 mm; diamètre du corps de la roquette, 114,3 mm.
Poids : total, 17,500 kg; charge propulsive, 2,160 kg; charge explosive, 1,950 kg.
Performances : vitesse initiale, 259 m/s; portée maximale, 4 205 kg

Quand les États-Unis entrèrent en guerre en 1941,leurs forces ne disposaient pas de roquettes et ils n'avaient pas envisagé de s'en doter. Ils employèrent avec l'énergie qui les caractérise les ressources considérables de leur potentiel industriel et de leur technologie pour combler rapidement leur retard. Ils créèrent en un rien de temps d'immenses installations de production de charges propulsives et entreprirent de concevoir et de réaliser des roquettes de toutes sortes. L'un de ces projectiles était essentiellement une arme stabilisée par ailettes, d'abord appelée T12, homologuée ensuite sous la désignation de Rocket, HE, M8 de 4,5 pouces. Cette roquette de 114,3 mm à fusée d'extrémité devait être fabriquée en un plus grand nombre que tout autre roquette d'artillerie de la Seconde Guerre mondiale. Il n'en sortit en effet pas moins de 2 537 000 exemplaires. Les M8A1 et M8A2, versions légèrement différentes du M8, s'employaient de la même façon. La première avait un corps de moteur renforcé et la seconde, une tête plus petite aux parois plus minces. Les M8A3 étaient des M8A2 aux ailettes modifiées.

Comme il n'était stabilisé que par des ailettes, le M8 n'avait pas une grande précision et ne permettait donc pas de traiter des objectifs ponctuels, mais servait à exécuter des tirs de saturation sur de vastes zones. C'est ainsi qu'on l'employait généralement à l'application de bombardements massifs avant un débarquement amphibie ou à la participation aux feux de concentration de l'artillerie. Sa précision était aléatoire même à courte distance, si bien que presque tous les lanceurs de M8 étaient des versions multiples. Le lance-roquettes multiple T27, par exemple, qui tirait huit roquettes M8, était installé sur camion GMC ou Studebaker de 2,5 t. Il en existait plusieurs types, dont le T27E2 qui pouvait lancer jusqu'à vingt-quatre roquettes. Le T34, ou Calliope, était un engin de grandes dimensions monté sur la tourelle d'un char moyen Sherman M4. Il ne comptait pas moins de soixante tubes. Il était employé à la destruction de points d'appui. Fabriqué en contre-plaqué, il ne servait qu'une seule fois, et, après chaque tir ou en cas d'urgence, on pouvait s'en débarrasser. Le T44, engin encore plus important que le Calliope avec ses cent vingt tubes, était prévu pour être installé dans la cale d'un véhicule amphibie DUKW ou LVT. C'était une simple arme de saturation de zone, car il ne disposait d'aucun système de pointage ni en direction ni en hauteur. Un engin comparable, le Scorpion, groupant 144 tubes, a été utilisé sur des' DUKW dans le Pacifique.

Le T45 était un lanceur à deux fois quatorze tubes jumelés qu'on pouvait monter sur les côtés de différents véhicules, et même sur des camions légers. Un autre enfin, le M12, qui tirait la roquette M8, était un destructeur de blockhaus dans le genre du LILO britannique.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: