Tagged under: 1939-1945 , Russie ,

Roquettes M-30 et M-31 de 300 mm (Union Soviétique)

Caractéristiques M-30
Dimensions : longueur, 1,20 m; diamètre du corps de la roquette, 300 mm.
Poids : total, 72 kg; charge propulsive, 7,200 kg; charge explosive, 28,900 kg.
Performance : vitesse initiale inconnue.

Caractéristiques M-31
Dimensions : longueur, 1,76 m; diamètre du corps de la roquette, 300 mm.
Poids : total, 91,500 kg; charge propulsive, 11,200 kg; charge explosive, 28,900 kg.
Performance : vitesse initiale, 255 m/s.

La roquette M-30 de 300 mm a été adoptée en 1942 quand les M-8 et M-13 eurent mis en évidence l'avantage que pouvaient représenter des munitions à forte charge d'explosif. La roquette M-30 munie du moteur du M-13 et d'une tête en forme de bulbe contenant 28,900 kg d'explosif dépassa les performances attendues, malgré une portée limitée à 2 800 m. Les premiers M-30 étaient tirés à partir de leur caisse de transport à l'aide de cadres appelés Rama, copie fidèle des « packkistes » utilisés par les Allemands pour effectuer les lancements depuis les schwere Wurfgeràt. Ces Rama représentaient des engins encombrants, délicats à déployer sur le front, et l'armée Rouge les appréciait peu. Toutefois, elle estimait assez la puissance des effets de la roquette pour l'employer dans le combat de rue ou pour tendre des embuscades antichars. Dans ces cas-là, le M-30 était pointé sur la cible dans sa caisse de transport et tiré à très courte portée.

A la fin de l'année 1942 apparut une nouvelle roquette de 300 mm, appelée M-31 pour la différencier de l'ancienne. Le M-31 disposait d'un moteur lui conférant une portée de 4 300 m. Comme le M-30, on pou¬vait le lancer à partir de cadres Rama, mais, par la suite, ceux-ci furent en mesure de recevoir six M-31 ou M-30 au lieu de quatre. En mars 1944, les premiers lanceurs mobiles de M-31 furent mis en service. Ils comprenaient jusqu'à douze roquettes M-31 (la faible portée du M-30 en interdit l'emploi sur lanceur mobile), ce qui explique qu'ils reçurent la dénomination de BM-31-12. Les versions initiales étaient montées sur camion 6 x 6 ZiS-6, mais la majorité des exemplaires fabriqués pendant la guerre équipaient des 6 X 6 Studebaker et Lend-Lease. Les fenêtres de la cabine de ces véhicules étaient munies de volets de protection en acier contre l'effet de souffle au moment du tir.

Après 1945, les roquettes M-31 ne subsistèrent pas longtemps en raison de leur portée qui les rendait vulné¬rables aux tirs de contrebatterie. Le M-31 de base reçut d'autres perfectionnements avant de disparaître pour donner, par exemple, la version M-31-UK dont la stabilité et la précision avaient été améliorées grâce à la rotation imprimée au projectile par un système déflecteur des gaz. La portée en était légèrement diminuée, mais il devenait possible de réduire la surface battue par une batterie et de concentrer ainsi une plus forte quantité d'explosif sur un objectif ponctuel.

Les M-30 et M-31 étaient seulement dotés de charges explosives. Il s'agissait sans aucun doute de munitions puissantes, mais de faible portée et d'un emploi statique, car il fallait les tirer à partir de leurs cadres Rama qui manquaient de mobilité.

Showcases

Background Image

Header Color

:

Content Color

: